BFM Business

Le prix de l'assurance auto peut varier de 86% selon le département

Selon une étude de Meilleure Assurance, un même assuré paiera 443 euros à Niort et 827 euros à Marseille. De quoi être tenté de souscrire une assurance dans un département moins cher, ce qui est très risqué.

Mieux vaut être automobiliste à Niort qu'à Marseille. Le premier paie en effet son assurance auto beaucoup moins cher que le second. C'est ce que révèle une étude de Meilleure Assurance, le comparateur d’assurance de Meilleurtaux.com.

Le site a définit deux profils types:

  • un couple marié âgé de 36 ans, avec 2 enfants. Véhicule assuré: Peugeot 3008 (neuf) en formule Tous Risques et 50% de bonus.
  • Un étudiant de 21 ans. Véhicule assuré: Peugeot 208 (3 ans) en formule Tous Risques et 10% de bonus.

Pour chacun de ces profils, le comparateur a fait des simulations d'assurance auto dans les différents départements. Si pour le couple marié en 3008, le tarif moyen au niveau national est de 527 euros, les disparités sont très fortes selon l'endroit où ce couple vit. Les deux extrêmes étant le département des Deux-Sèvres et celui des Bouches-du-Rhône. Dans le premier, l'assuré paie 443 euros son année d'assurance alors que dans le second la note grimpe à 827 euros. Le Marseillais paie 86% plus cher que le Niortais, soit un écart de 384 euros.

Comme on peut le voir sur cette carte, ce sont les départements du pourtour méditerranéen et de l'Ile-de-France qui sont de loin les plus chers de France.

De 443 euros dans les Deux-Sèvres à 827 euros dans les Bouches-du-Rhône.
De 443 euros dans les Deux-Sèvres à 827 euros dans les Bouches-du-Rhône. © Meilleure Assurance
"L’Ile-de-France et la région Paca présentent des caractérisques assez similaires en matière d’assurance auto. La concentration de véhicules y est largement supérieure à celle du reste de la France et la circulation y est nécessairement plus dense, analyse Fabien Soccio, porte-parole de Meilleure Assurance. On y constate donc davantage de collisions sur un parc automobile plus récent qu’ailleurs sur le territoire, ce qui induit des réparations plus chères à mener."

A l'inverse, ce sont les départements ruraux comme la Corrèze, la Creuse, la Vendée et donc les Deux-Sèvres qui sont les moins chers.

Gare aux fausses déclarations de domicile

Ces différences correspondent en effet en partie à la fréquence des accidents dans les différents départements. Selon les données de la Sécurité routière de 2018, c'est à Paris que le taux est le plus élevé (2,56 accidents pour 1000 habitants), devant d'autres départements franciliens, la Haute-Corse (1,79 pour 1000), les Bouches-du-Rhône (1,69 pour 1000). Mais il n'y a pas une parfaite concordance entre les deux. Les Bouches-du-Rhône par exemple n'ont pas le plus haut taux d'accidents (c'est le 6ème département) et pourtant les tarifs de l'assurance auto y sont largement plus élevés que dans les autres départements.

Sur d’autres profils étudiés, les départements les plus chers et les plus économiques n’évoluent quasiment pas. Chez les jeunes conducteurs (le profil 21 ans qui conduit une 208), c'est dans le sud-est et l’Ile-de-France que les cotisations sont les plus chères, tandis que l’Aveyron, la Creuse ou encore la Lozère sont les départements où les primes sont les plus basses. En outre, les écarts restent eux aussi du même ordre avec une cotisation 84% plus élevée dans les Bouches-du-Rhône (1963 euros) qu’en Aveyron (1062 euros) et une moyenne nationale qui s’établit à 1307 euros.

Des disparités très importantes pour les jeunes conducteurs.
Des disparités très importantes pour les jeunes conducteurs. © Meilleure Assurance

Pour faire baisse, le comparateur (dont c'est aussi l'intérêt) conseille de faire jouer la concurrence et de ne pas rester trop longtemps chez le même assureur.

"Toutes les études que nous menons tendent vers une même conclusion : les prix réservés aux nouveaux clients sont généralement inférieurs aux prix pratiqués aux assurés déjà clients, explique Fabien Soccio. Cela répond à des objectifs commerciaux élevés chez les assureurs qui soignent davantage les prospects avec des promotions parfois très intéressantes: mois offerts, garanties supplémentaires gratuites, etc."

En revanche, il faut éviter de faire assurer son véhicule dans un département moins cher. De la souscription de votre contrat d'assurance, vous devez justifier d'un lieu de résidence. Et s'il s'avère que ce n'est pas le bon, votre assureur serait en droit de ne vous refuser l'indemnisation pour fausse déclaration comme le lui autorisent les articles L113-8 et L113-9 du Code des assurances.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco