BFM Auto

Le petit train de la mine façon Land Rover

Pour démontrer les capacités techniques du Discovery Sport, Land Rover a renoué avec le bon vieil exercice de traction du train.

Pour démontrer les capacités techniques du Discovery Sport, Land Rover a renoué avec le bon vieil exercice de traction du train. - JLR

Mettre des voitures sur des rails, pour Top Gear, c’est une spécialité. Pour Land Rover aussi, notamment avec le célèbre Defender et déjà en 1989, avec la première génération du Discovery. Alors quand le constructeur britannique recommence, avec un joli train Pullman, pour vanter les mérites de son Discovery Sport, l’idée nous séduit. Le SUV a tracté pendant 10 kilomètres un train de 108 tonnes, soit plus de 40 fois son poids maximal (2,5 tonnes), sur une voie de chemin de fer en Suisse.

Land Rover certifie qu’aucune modification n’a été effectuée sur le Discovery Sport, en dehors d’une adaptation pour lui permettre de rouler sur les rails. Il embarque une motorisation 2.0 diesel de 180ch, couplé au All Terrain Progress Control (ATPC), un système qui gère le contrôle de la vitesse et du couple pour évoluer sur n’importe quelle surface sans friction, ni frottement, en douceur. Il ne doit donc pas patiner sur les rails, malgré les 108 tonnes du train.

D.P.