BFM Business

Le nombre de morts sur les routes en baisse de 15% au mois de mai

b23/b4c1a7caa362c780c45e249d7d502

b23/b4c1a7caa362c780c45e249d7d502 - AFP

En mai, 205 personnes sont décédées sur les routes de France métropolitaine. Une baisse de 15% par rapport au même mois l'an dernier, logique compte-tenu des restrictions de déplacements dans le cadre de la crise sanitaire.

Alors que le déconfinement faisait craindre une forte hausse des accidents de la route, la mortalité routière a de nouveau fortement baissé en mai, a annoncé ce lundi la sécurité routière. Un mois encore marqué par le confinement en vigueur jusqu'au 11 mai avec des restrictions de déplacements qui se sont poursuivies avec une dérogation nécessaire pour les trajets de plus de 100 km.

Le nombre de blessés en baisse de 36,7%

"Au cours du mois de mai 2020 en France métropolitaine, 205 personnes sont décédées sur les routes, contre 243 en mai 2019, soit 38 personnes tuées en moins (-15,6%) selon les estimations de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)", indique le communiqué de la Sécurité routière.

Les autres indicateurs sont en baisse, avec des accidents corporels en chute de 34% (3076 contre 4664 en mai 2019) et un nombre de blessés en recul de 36,7% (3704 contre 5854 en mai 2019).

Mortalité cycliste et motocycliste en hausse

Les automobilistes sont les premiers concernés par cette diminution du nombre de morts avec 52 tués en moins. En revanche, la sécurité routière s'inquiète d'une hausse de la mortalité des motocyclistes (+21 tués) et des cyclistes (+7 tués). 

Julien Bonnet