BFM Business

La publicité pour les véhicules polluants ne sera pas interdite

Véhicule polluant (illustration).

Véhicule polluant (illustration). - Ina Fassbender / dpa / AFP

Des amendements au projet de loi mobilités avaient été déposés pour interdire progressivement la publicité des véhicules polluants. Ils ont été rejetés ce mardi.

Lors de l'examen du projet de loi d'orientation des mobilités ce mardi, l'Assemblée nationale s'est prononcée sur l'interdiction progressive de la publicité pour les véhicules polluants. Les élus Delphine Batho (ex-PS) et l'ex-"marcheur" Matthieu Orphelin ont déposé des amendements en ce sens. 

Le rapporteur LREM du texte, a jugé la mesure "excessive", rappelant que les députés avaient déjà prévu un message dans les publicités incitant à des mobilités plus propres.

Pour sa part, la ministre des Transports, Élisabeth Borne, a jugé "mieux" que les publicités soient l'occasion d'inciter "les citoyens à des mobilités actives ou partagées".

Pour Matthieu Orphelin, se contenter de tels messages est "une vraie erreur, ça ne suffira pas même si ça va dans le bon sens".
Avec AFP