BFM Auto

La mortalité sur les routes baisse de 16,4% en octobre

Un camion de pompiers se rend en intervention (illustration)

Un camion de pompiers se rend en intervention (illustration) - Philippe Huguen - AFP

La baisse de 16,4% de la mortalité routière s'explique principalement par l'incendie du car à Puisseguin le même mois l'an dernier (43 morts). Les blessures corporelles étaient par ailleurs en hausse le mois dernier.

316 personnes ont perdu la vie dans un accident de la route au mois d'octobre 2016, contre 378 le même mois l'an dernier, soit une baisse de 16,4%, a indiqué ce jeudi l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière. 

L'effet Puisseguin

Si on ne peut que se réjouir de cette statistique provisoire pour le mois dernier, trois données viennent nuancer cette bonne nouvelle. Tout d'abord, en octobre 2015, l'incendie de car à Puisseguin (Gironde) avait considérablement gonflé les chiffres de la mortalité routière. L'accident avait causé la mort de 43 personnes. S'il n'avait pas eu lieu, la mortalité serait toujours en baisse, mais de seulement 5,7%. 

Des accidents corporels en hausse

Les accidents corporels sont par ailleurs en hausse de 7%, avec 5440 accidents en octobre 2016, contre 5085 l'an dernier. Le nombre de personnes blessés sur les routes augment également de 9,6%, 6886 personnes touchées contre 6285 en octobre 2015. 

+0,8% de mortalité depuis janvier 2016

Enfin, le nombre de morts sur les routes reste en hausse sur l'ensemble de l'année, avec une augmentation de 0,8% sur les 10 premiers mois de 2016 avec 2882 personnes tuées contre 2860 à la même période l'an dernier. Après une augmentation de le mortalité routière de 30% en septembre, on se dirige donc toujours vers une troisième année de hausse des morts sur la route. 

Julien Bonnet