BFM Auto

La Corse face à une pénurie de voitures de locations

Louer une voiture en Corse cet été est actuellement très difficile. En cause, une mauvaise anticipation de certains loueurs de voitures de la reprise des réservations pour les grandes vacances.

"#help Cherche location voiture en #Corse depuis #Ajaccio. Il n’y a plus aucune dispo en août". Ce tweet posté samedi dernier résume la situation rencontrée par nombreux vacanciers qui ont choisi l’île de Beauté cet été. Une pénurie de voitures de location touche actuellement la Corse, où les loueurs ne semblent pas dans leur grande majorité avoir anticipé l’arrivée des vacanciers.

Une reprise plus forte qu'escomptée

Cette situation nous a été confirmée par Hertz.

"Notre franchisé en Corse ne peut honorer certaines réservations. La crise sans-précédant engendrée par la pandémie du Covid-19 a créé de nombreux problèmes de logistique qui ont empêché les livraisons de véhicules en Corse", nous explique un porte-parole du loueur.
"J’ai des véhicules qui auraient dû arriver sur la mi-juin, nous avons été avertis qu’au mieux, nous les aurions mi-septembre, confirme également sur BFMTV Laurent Mary, responsable d’exploitation d’ADA en Corse. De nombreuses usines en France et en Europe ont fermé, et les délais de livraison ont été retardés de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois, ce qui nous empêche de bénéficier pleinement du parc que nous aurions dû avoir à cette période de la saison".

Chez Europcar, si quelques voitures sont encore disponibles nous affirme-t-on, la maison-mère a dû envoyer du continent des véhicules à destination du franchisé sur l’île. 300 voitures sont ainsi en cours d’acheminement pour renforcer une flotte de près de 5000 voitures réservées à date.

"Il y a trois ou quatre mois, personne ne savait comment se déroulerait cet été, nous, les loueurs courte durée, n’avons donc pas rentré autant de véhicules neufs qu’une année classique. Il y a ensuite eu beaucoup de communication sur la destination France à privilégier pour ces vacances, une augmentation des réservations enregistrées depuis mi-juin. Il a donc fallu faire revenir les véhicules en urgence", nous explique Robert Ostermann, directeur Général Europcar Mobility Group France .

Certains loueurs de voitures auraient aussi fortement baisser leurs tarifs, par peur de ne pas louer leurs véhicules cet été. Ils ont ensuite été débordés par la demande.

Le système D, des prix gonflés

Combien de voitures manquent à l’appel sur l’île? Difficile de chiffrer la pénurie. Difficile également de savoir quand la situation reviendra à la normale. En attendant un éventuel ajustement de l’offre à la demande, les vacanciers sont eux passés au système D, souvent dans la douleur, avec par exemple des notes de taxi très salées ou des prix qui flambent sur les voitures restantes. Certains messages relaient ainsi de désagréables mésaventures, comme sur le forum du Guide du Routard avec ce message posté il y a quelques heures :

"Deux jours avant notre départ notre location de voiture a été annulée car le loueur n'avait pas reçu les véhicules du continent, par chance nous avons trouvé un véhicule chez un autre loueur suite à un désistement moyennant 300 euros de plus mais de toute façon pas le choix, mais beaucoup de gens se retrouvent sans véhicule, alors vérifié bien si vous aurez votre voiture", écrit ainsi un internaute.

Certains vacanciers se tournent vers des solutions comme celle de DriiveMe. La start-up propose des locations à 1 euro pour rapatrier les voitures des loueurs d’une agence à une autre. "La plateforme observe un pic des demandes de trajets au départ des grandes métropoles (Paris, Lyon, Toulouse et Lille) en direction de Bastia et Ajaccio, nous explique un porte-parole de DriiveMe. Les locations disponibles en direction de la Corse se font principalement au départ de Nice, Marseille et Aix. L'équipe de la startup se démène pour trouver des véhicules et satisfaire toutes les demandes des juilletistes et aoûtiens".

Les vacanciers se sont aussi rués sur les locations entre particuliers. Chez Getaround (ex-Drivy), en juillet, 98% des voitures mises en location sur le site sont réservées, 90% pour le mois d'août. Un porte-parole du site atteste de la forte demande, alors que les véhicules en location ne sont pas directement disponibles dans les aéroports ou ports. "La situation est tendue, poursuit-il. Nous incitons nos membres à mettre leurs véhicules en location en cette période chargée".

Pauline Ducamp
https://twitter.com/PaulineDucamp Pauline Ducamp Cheffe de service BFM Auto