BFM Business

L'incroyable défi chrono de la Bugatti Chiron de 0 à 400 km/h puis jusqu'à l'arrêt complet

La Bugatti Chiron vient de réaliser un record de vitesse assez impressionnant en passant de 0 à 400  km/h puis de nouveau à l'arrêt en à peine 42 secondes.

La Bugatti Chiron vient de réaliser un record de vitesse assez impressionnant en passant de 0 à 400 km/h puis de nouveau à l'arrêt en à peine 42 secondes. - Bugatti

Combien de temps la Bugatti Chiron met-elle pour passer de 0 à 400 km/h puis pour revenir à l'arrêt? Réponse: moins de 42 secondes.

La Bugatti Chiron est actuellement ce qui se fait de plus puissant dans le domaine des véhicules "de série": au programme en particulier, un design hors norme et un impressionnant moteur W16 quadri-turbo de 8 litres de cylindrée, affichant une puissance de 1.500 chevaux et un couple de 1.600 Nm. Sa vitesse maximum est bridée à 420 km/h -excusez du peu- mais la supercar pourrait théoriquement atteindre les 458 km/h.

"Zéro-400-Zéro"

Mais ce n'est pas (encore) à ce record de vitesse maximum que vient de s'attaquer Bugatti. En préambule au salon de Francfort, qui s'ouvre ce mardi aux médias, la marque du groupe Volkswagen a en effet voulu démontrer l'incroyable capacité d'accélération et de freinage de sa bombe sur roues. L'idée consiste à chronométrer la Chiron sur une épreuve inédite: passer de 0 à 400 km/h puis revenir à un arrêt complet. 

C'est l'ancien pilote de Formule 1, Juan Pablo Montoya, qui s'est attaqué à ce défi. Le champion colombien est resté pendant longtemps le détenteur du record de vitesse en F1 avec une pointe à 372,6km/h au Grand Prix d’Italie 2005 au volant d’une McLaren-Mercedes, mais a été battu en juin 2016 par le Finlandais Valterri Bottas (378 km/h au GP de Bakou).

C'est l'ancien pilote de F1 Juan Pablo Montoya qui a réalisé ce défi fou du "0-400-0".
C'est l'ancien pilote de F1 Juan Pablo Montoya qui a réalisé ce défi fou du "0-400-0". © Bugatti

Exploit technologique

Dans son communiqué, Bugatti explique notamment l'importance de certaines technologies dont dispose la Chiron pour lui permettre d'établir cette performance: du système d'antipatinage, qui assure un démarrage canon, aux pneumatiques hautes performances spécialement conçus en partenariat avec Michelin. 

"À une vitesse de 400 km/h, un gramme de caoutchouc se transforme en 3.600 grammes en raison des forces centrifuges. Et une valve de pneu qui, lorsque le véhicule est à l’arrêt, ne pèse que 18,3 grammes devient alors, avec ses 45 kilogrammes un véritable 'poids lourd'", détaille le communiqué de Bugatti. 

Jusqu'à l'ouverture du salon de Francfort, la marque n'avait pas encore publié de vidéo de cet exploit. Mais elle diffusait depuis quelques jours différentes séquences sur son compte Twitter officiel, avec les 0 à 100, 200, 300... et 400 km/h! L'occasion de se rendre compte de ce que donne cette première partie du défi:

En 32,6 secondes, la Chiron atteint donc ce fameux seuil des 400 km/h. C'est alors que Juan Pablo Montoya enfonce la pédale de frein. Là encore, c'est du grand art, avec l'entrée en action des disques carbone-céramique: 420 mm à l'avant, 400 mm à l'arrière et aux étriers à 8 pistons en titane chacun sur l'essieu avant, 6 sur l'essieu arrière. Et seulement 0,8 seconde après l'appui sur la pédale de frein, l'aileron arrière passe en mode "Air Brake" en se plaçant à un angle de 49 degrés.

"L'aileron produit un appui aérodynamique d’environ 900 kg au niveau de l’essieu arrière à 400 km/h. Cela correspond peu ou prou au poids à vide d’une Golf II, précise Bugatti. Au moment du freinage total à 400 km/h sur une Chiron, le véhicule et le conducteur subissent des forces d’environ 2 G, ce qui correspond à peu près aux forces exercées lors du décollage d’une navette spatiale."

Le temps de freinage est donné à 9,3 secondes sur une distance de 491 mètres. L'ensemble du défi "Zéro-400-zéro" a donc été réalisé en 41,96 secondes exactement, le tout sur une distance totale de 3,112 kilomètres. 

Un record de vitesse prévu en 2018

Avec cette performance, la Chiron est déjà plus rapide que la Veyron 16.4 Super Sport sur le 0 à 400 km/h. Prochaine étape l'an prochain, avec comme objectif de battre le record de vitesse que détenait ce dernier modèle, avec 431,072 km/h à battre. Juan Pablo Montoya a d'ores et déjà annoncé qu'il était partant pour ce nouveau défi.

Lors de ce premier exploit en Chiron, le Colombien a amélioré son record de vitesse personnel avec une pointe à 420 km/h (son précédent record: 407 km/h effectué avec une voiture de course IndyCar), ce qui semble lui avoir donné envie d'aller encore plus vite! A suivre.

La Bugatti Chiron visera en 2018 un record de vitesse de pointe
La Bugatti Chiron visera en 2018 un record de vitesse de pointe © Bugatti
Julien Bonnet