BFM Business

Deux Français deviennent champions d'Europe d'auto-stop

L'un des vainqueurs du championnat d'Europe d'auto-stop en plein effort de "levé de pouce".

L'un des vainqueurs du championnat d'Europe d'auto-stop en plein effort de "levé de pouce". - Facebook

Deux Bretons viennent de remporter la 8e édition du championnat d'Europe d'auto-stop. En trois jours, ils ont parcouru plus de 3000 km, de la Pologne à l'Espagne, empruntant 21 voitures différentes.

Si le covoiturage fait le plein cet été, l'auto-stop reste un moyen encore plus économique et sympathique de se déplacer. Il faut juste faire preuve d'un peu de patience et avoir un certain goût pour l'aventure. 

Et, surprise, il existe une compétition pour remporter le titre de meilleur auto-stoppeur d'Europe. Deux Français viennent justement de remporter la huitième édition de ce drôle de défi, l'European Hitchhiking Competition, nous apprend Auto Plus.

C'est un duo breton, Arthur Massonneau et Aurélien Abel, respectivement âgés de 27 et 28 ans, qui a bouclé mercredi dernier un périple de plus de 3000 km réalisé en 73 heures et 34 minutes, soit à peine plus de trois jours. De quoi terminer premier devant cinq autres binômes portant les couleurs de l'Allemagne, de la Pologne, de l'Autriche, des Pays-Bas et de l'Inde, indique un article de Ouest France.

Dans un post sur Facebook, Arthur Massonneau donne quelques détails sur leur parcours, avec quelques photos et une carte du parcours.

"Une aventure extraordinaire durant laquelle nous avons parfois attendu des heures, traversé champs et forêts et même campé dans des stations services", écrit-il.

Ils en profitent également pour remercier les 21 conducteurs qui leur ont permis de triompher, avec des moments plus ou moins longs passés en tant que passagers, de 2 km pour leur expérience la plus courte, à 700 km, pour leur plus longue étape.

"Le stop, c'est vraiment une occasion de voir que le monde est rempli de belles personnes: par exemple, en Espagne, Caty, sa maman et son fils Izan, prenaient des auto-stoppeurs pour la première fois et nous ont proposé de faire un détour de 60 kilomètres pour franchir avec nous la ligne d'arrivée!", raconte l'équipe gagnante.

Une très belle aventure pour les deux compères, en espérant que la France conservera son titre l'an prochain!

Julien Bonnet