BFM Business

Confinement: pourquoi les concessions automobiles restent pour l’instant fermées

Les jardineries, les magasins de bricolage ou encore de chaussures rouvrent, mais pas encore les concessions automobiles. Les showrooms espèrent pouvoir accueillir des clients à la mi-mai.

Si certains restaurants ou commerces rouvrent progressivement avec un système de vente à emporter, les concessions automobiles doivent elles encore rester fermées. Pour tenter de limiter la casse, certains constructeurs ont cependant mis en place au cas par cas des systèmes de commandes d’un nouveau genre.

Des livraisons de véhicules au compte-gouttes

C’est le cas dans cette concession Fiat-Chrysler en région parisienne. Pas question pour Arnaud Dorard d’ouvrir les portes de son établissement au public. Le directeur organise des rendez-vous en visioconférence.

"Cela permet via la technologie de partage d’écran de montrer tous les documents qu’un client pourrait voir en se rendant en concession, explique à BFMTV Arnaud Dorard, directeur Motor Village Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). On passe le stade de curiosité, quand le client nous sollicite, c’est en majorité des cas pour transformer l’achat".

Les ventes restent cependant limitées. Tout comme les livraisons. Chez le concurrent Opel, les deux tiers des 200 concessions françaises livrent des véhicules commandés, surtout auprès d'acheteurs prioritaires comme les soignants ou des représentants des forces de l’ordre. Mais les showrooms n’accueillent aucun public et ces livraisons se font sans contact, dans le respect des gestes barrière.

Un plan de réouverture en cours de définition

"Beaucoup de réouverture de magasins se font via un système de click&collect, rappelle un porte-parole du Comité National des Professionnels de l’Automobile (CNPA). Il faut bien prendre en compte la nature des produits, ce ne sont pas les mêmes qu’un véhicule".

Le CNPA travaille actuellement avec le gouvernement sur une procédure de réouverture des concessions. "Nous demandons une reprise d’activité progressive, il faut pouvoir le faire dans de bonnes conditions", poursuit ce porte-parole.

Alors qu’un guide des bonnes pratiques des métiers de service de l’automobile (les garages) a été mis au point et validé par les ministères de la Santé et du Travail, le plan de reprise concernant la distribution automobile (les concessions) est toujours en cours de finalisation.

L’un des points de discussion porterait notamment sur l’attestation. Quelle case cocher pour aller prendre livraison de son véhicule? Alors que les garages sont ouverts et autorisés à fonctionner, des professionnels rapportent que leurs clients ont été verbalisés en s’y rendant. Comment justifier de se déplacer pour prendre livraison d’un nouveau véhicule quand le client n’est pas médecin ou soignant? La question d’achats de première nécessité est ici posée par les professionnels de l'automobile, alors que certains travailleurs ont besoin d’une solution de mobilité, notamment pour se déplacer en régions.

Aucune date n’a encore été avancée pour la réouverture des concessions. En Allemagne, elles ont repris leur activité cette semaine. Les professionnels espèrent qu’elle pourra se faire le plus tôt possible, mais a priori pas avant la semaine du 11 mai.

Pauline Ducamp