BFM Auto

Confinement: la consommation de carburants s’effondre en France

La consommation de carburants s'est effondrée de 70% minimum dans les stations-services par rapport à l'année dernière.

La consommation de carburants s'est effondrée de 70% minimum dans les stations-services par rapport à l'année dernière. - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Si les prix continuent de s’effondrer dans les stations-services, suivant ceux du pétrole, la consommation de carburants en France a aussi chuté de 70 à 90% après deux semaines de confinement.

Deux semaines exactement depuis le début du confinement, les Français semblent avoir fortement limité tous leurs déplacements, si l’on en juge par la consommation de carburant.

Par rapport à la même période l’année dernière, les achats d’essence et de gazole dans les stations-services ont baissé de 70% en moyenne sur tout le territoire, nous indique le Comité National des Professionnels de l’Automobile (CNPA).

"C’est un niveau historiquement bas. Selon les stations, la chute va de 70 à 90%, nous explique Francis Pousse, président au CNPA en charge des exploitants de stations-services. Même les stations présentes sur les autoroutes ne tournent actuellement qu’à 30% de leurs volumes habituels".

Des prix au litre toujours en baisse

Ces chiffres globaux confirment ceux donnés ce matin sur France Inter concernant un grand groupe pétrolier, qui avançait un recul de 70% des ventes dans ses stations. Le trafic automobile s’est effondré depuis quinze jour sur tout le territoire. Tout comme le prix en stations-services, qui suit la tendance sur le marché du brut.

Selon l’UFIP, le 27 mars, les prix en moyenne en France étaient de 1,24 euro le litre de gasoil en station, soit encore 1,5 centime de moins que la semaine précédente. Des prix ici aussi historiquement bas, car il s’agit d’une moyenne.

Selon le comparateur de prix mon-essence.fr, le litre de gasoil le moins cher en France ce lundi 30 mars était vendu à Mons-en-Baroeul (Nord), avec un litre à 1,13 euro. La même station-service proposait aussi le plus bas enregistré en France pour le litre de sans-plomb 95-E10, à 1,16 euro le litre.

Pauline Ducamp