BFM Auto

Au parking de l'aéroport de Lyon, c'est un robot qui gare votre voiture

Un robot voiturier vient d’être mis en service dans un parking de l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry.

Faire trois fois le tour du parking, les mains crispées sur le volant, en attendant désespérément qu’une place se libère: un problème qui appartiendra bientôt au passé. Au parking de l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry, il suffit de laisser sa voiture à l’entrée du parking et de la confier à un robot voiturier.

"Stan", le robot de l'entreprise française Stanley Robotics, vient en effet de prendre du service au parking du principal aéroport de Lyon. Ce gros automate semblable à un transpalette vient se glisser sous le véhicule avant de lui trouver une place et de le garer au centimètre près.

Stanley Robotics proposait déjà un service de robot-voiturier à l'aéroport de Roissy, à Paris. Un service lancé en février 2017. A travers le monde, on trouve d'autres exemples de ces parkings futuristes, aux Etats-Unis et en Asie en particulier.

Un gain de temps considérable

Principal intérêt de cette solution, elle permet d'optimiser l'occupation de l'espace avec un stationnement au centimètre près et sans besoin de laisser de la place pour l'ouverture de la portière. Au moment de récupérer le véhicule, en fonction de l'heure d'arrivée de l'avion du client par exemple, la voiture est placée à l'entrée du parking automatiquement.

On estime qu’un automobiliste perd en moyenne une journée par an à chercher une place. D’ailleurs, pour y remédier, les parkings eux-mêmes deviennent intelligents: capteurs de présence au sol, caméras qui analysent les places disponibles... Des informations que l’automobiliste peut aussi recevoir directement sur son smartphone: bientôt ce n’est plus vous qui chercherez une place, c’est le parking qui vous guidera jusqu’à elle.

Julien Bonnet, avec Anthony Morel