BFM Tech

Twitter lance les stickers pour décorer vos photos... et draguer les ados

-

- - -

Avec cette nouvelle fonction, Twitter espère séduire de nouveaux utilisateurs parmi les plus jeunes.

Quand une formule marche chez le voisin, pourquoi ne pas la copier… C’est un peu ce qu’ont dû se dire les développeurs de Twitter, qui petit à petit ajoutent des fonctions "à la Facebook" ou "à la Snapchat", au choix, au site de microblogging. Dernière venue : la possibilité d’ajouter des stickers sur ses photos. Une fonction qui avait été testée en mars dernier. Lunettes multicolores, soleil souriant, bouteille de champagne, palmier… il y a de tout.

Partant du principe que des millions de photos sont partagées chaque jour sur le site, Twitter explique dans une note de blog vouloir "apporter de la créativité" aux internautes et leur permettre de se connecter aux autres différemment. 

Ils auront donc prochainement la possibilité, sur iOS et Android, d’ajouter des centaines de stickers différents à leurs clichés, pour "soutenir une cause, exprimer une émotion ou simplement donner du style" à leurs clichés. Ils pourront mettre plusieurs stickers n’importe où sur une photo, les redimensionner et les faire pivoter. Et les collections de stickers seront régulièrement enrichies, ajoute Twitter.

Lorsqu’une photo intégrant des stickers sera tweetée, on pourra cliquer sur une image qui se comportera à la manière d’un hashtag visuel. S'ouvrira alors un nouveau fil où l’internaute pourra voir d’autres photos décorées avec ce même sticker.

Cette fonction d’édition de photos en rejoint de nombreuses autres déjà disponibles comme les filtres, les tags ou encore le recadrage. Autant de fonctions qui d’adressent avant tout aux plus jeunes qui trouvent peut-être le site de microblogging un peu rébarbatif.

Il faut dire que le site a toujours du mal à recruter de nouveaux utilisateurs. Entre le 3e et le 4e trimestre 2015, leur nombre a stagné, à 320 millions, ce qui ne fait évidemment pas les affaires du site qui peine à séduire les investisseurs.