BFM Tech

Twitter inaugure sa nouvelle timeline

Les femmes politiques trouvent avec Twitter un important relais d'influence.

Les femmes politiques trouvent avec Twitter un important relais d'influence. - AFP

Le réseau social s’enrichit d’une nouvelle fonctionnalité permettant d’accéder à une sélection des tweets manqués durant son absence. Mais contrairement aux rumeurs qui l’annonçaient, elle n’est pas imposée aux utilisateurs.

Après plusieurs mois de rumeurs, c’est enfin officiel : Twitter inaugure une nouvelle Timeline qui commence tout juste à être déployée dans le monde. Cette dernière obéissait jusqu’à maintenant à un ordre d’affichage antechronologique. Désormais, une fonctionnalité "Montre-moi les meilleurs tweets d'abord" va permettre aux utilisateurs d'accéder à une sélection pertinente des tweets manqués durant leur absence et classés par ordre d'importance.

La sélection disparaît lorsque l'on rafraîchit la page

Elle s’affiche en haut du fil de messages qui reste, par ailleurs, antéchronologique. Rien d'obligatoire à tout cela pour le moment, il faut même activer cette option dans les paramètres de son compte. Mais dans quelques semaines, elle sera activée d'office pour tout le monde. Il restera cependant possible de la désactiver et surtout, on peut facilement faire disparaître la sélection en rafraichissant la page.

Une fonctionnalité très proche, "Pendant votre absence", avait été lancée au mois de janvier 2015. Mais elle ne s'activait que lorsque l'on avait été longtemps déconnecté de Twitter.

Le tri est opéré automatiquement par un algorithme qui se base sur vos centres d’intérêt et vos interactions avec les comptes que vous suivez. C'est aussi la façon dont procède Facebook pour sélectionner les messages qui apparaissent dans votre flux.

Cette innovation, en test depuis plusieurs mois, a suscité une grande controverse de la part des twittos attachés à la version originale. Certains avaient même fait circuler le hashtag #RIP Twitter en apprenant le lancement imminent de cette nouvelle Timeline. Jack Dorsey avait dû intervenir pour calmer les esprits.

Le réseau social affirme que les premières expérimentations ont prouvé que les internautes tweetaient et retweetaient davantage grâce à cette nouvelle organisation.

Amélie Charnay