BFM Tech

Regarder une vidéo sur YouTube peut nuire à votre santé

-

- - CC, Freestocks (Flickr)

Une expérience réalisée au Danemark montre que les temps de chargement de vidéos en ligne peuvent engendrer des pics de stress chez l’utilisateur.

Et si YouTube et les autres services de streaming vidéo pouvaient indirectement nuire à notre santé? C’est ce que laisse penser une étude publiée pour le compte du fabricant Ericsson. Et le principal suspect n’est autre que le délai de chargement des vidéos en ligne, qui pourrait générer des pics de stress importants. Pour arriver à cette conclusion, des mesures ont été effectuées sur des adultes danois âgés de 18 à 52 ans, en se basant sur leur rythme cardiaque, le mouvement de leurs yeux ou encore leur activité cérébrale. Les cobayes ont été placés face à un smartphone, dans différentes conditions.

-
- © Ericsson ConsumerLabEricsson

Trois scénarios ont été mis en place. Dans le premier cas, une vidéo YouTube se lançait immédiatement. Dans le second, il fallait attendre deux secondes. Dans le dernier cas, un délai de six secondes était nécessaire. Selon les résultats, le niveau de stress augmente de 13% par rapport au niveau habituel dans le cas d’un lancement instantané.

Dans le second cas, la hausse passe à 16%, puis 19% avec l’attente maximale. Mais le fait de voir la vidéo s’interrompre en cours de lecture fait grimper ces deux derniers chiffres à respectivement 31% et 34%. Des niveaux de stress comparables à ceux rencontrés lors du visionnage d’un film d’horreur, en attendant à la caisse d’un supermarché ou... lorsqu’il faut résoudre un problème mathématique.

23 heures par semaine sur un smartphone

Ces observations sont à mettre en perspective avec le temps passé sur les différents réseaux sociaux, qui proposent pour la plupart la lecture de vidéos. Fin 2015, on apprenait que les 16-30 ans passent en moyenne 23 heures par semaine sur leur smartphone, avec une majeure partie du temps passée sur Twitter, Facebook, YouTube et consorts.

Sachant que le niveau de stress récurrent ainsi généré peut altérer l'espérance de vie, la question de l’impact de nos nouvelles habitudes sur notre santé se pause une fois de plus. Finalement, profiter d’une bonne connexion internet pourrait donc être bénéfique pour notre organisme !

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech