BFM Business

Qu'est-ce que Slack, la messagerie d'entreprise qui vient d'entrer en Bourse?

La plateforme américaine de communication collaborative est entrée en Bourse ce 20 juin.

La plateforme américaine de communication collaborative est entrée en Bourse ce 20 juin. - Johannes EISELE / AFP

La plateforme américaine de communication collaborative a réalisé son introduction en Bourse ce 20 juin. Prisée des start-up, elle a ringardisé le mail pour mieux révolutionner la manière de communiquer en entreprise.

Elle a donné un sérieux coup de vieux au mail. La messagerie professionnelle Slack est petit à petit devenue une référence en entreprise, pour les envois quotidiens de messages et de fichiers. Ce succès lui a valu de réaliser des débuts tonitruants en Bourse ce 20 juin

Très populaire auprès de l'écosystème des start-up, Slack permet d'échanger des messages rapidement, par canaux de discussion ouverts ou fermés, à deux ou en groupe. La messagerie d'entreprise prend la forme d'une simple application à ouvrir sur son ordinateur. L'outil se montre bien moins austère et plus flexible que ses prédécesseurs. De quoi lui permettre de séduire 10 millions de professionnels, dont ceux de grands groupes. En France, le service est par exemple utilisé par LVMH

L'outil a tant et si bien trouvé sa place en entreprise que son absence peut se faire cruellement sentir. L'an passé, à l'occasion d'une panne temporaire, de nombreux utilisateurs avaient ainsi fait part de leur désoeuvrement sur Twitter.

Archiver une note, prendre un rendez-vous

La clé du succès du Slack réside surtout en ses possibilités infinies de personnalisation. Plus de 1500 modules externes ont ainsi été développés par des tiers. Ils viennent se combiner à la plateforme pour archiver une note, programmer une réponse automatique, enregistrer un rendez-vous ou proposer des traductions, lors de conversations de groupe en plusieurs langues.

Slack compte par ailleurs à son actif des partenariats avec l'éditeur de logiciels californien Salesforce, l'outil de gestion de services informatiques dans le Cloud ServiceNow ou encore Google. Sur l'ensemble des adeptes de la messagerie, près de 95.000 s'acquittent d'un abonnement mensuel payant, pour accéder à encore davantage de fonctionnalités.

Slack reste pionnier dans le secteur de la messagerie collaborative. En tant que tel, il a longtemps évolué sans concurrent direct, avant que d'autres géants du numérique viennent s'emparer du sujet. Facebook et Microsoft s'en sont inspirés pour lancer leur propre solution de messagerie professionnelle: Workplace, en octobre 2016, et Teams, un mois plus tard.

"Vous ne parviendrez pas à créer un outil apprécié en dressant une liste des fonctionnalités de Slack et en vous contentant simplement de les reproduire", s'était d'ailleurs indigné Slack, dans une lettre ouverte à Microsoft dans le New York Times. Malgré cette concurrence accrue, l'entreprise californienne a tenu bon. Elle vaut aujourd'hui près de 24 milliards de dollars. 

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech