BFM Business

Qu'est-ce que l'ASMR, l'art des petits bruits jugé pornographique par la Chine?

L'ASMR, une technique de relaxation basée sur les chuchotements et d'autres bruits spécifiques, a été jugée vulgaire et pornographique par la Chine. De nombreuses vidéos ont été supprimées.

La Chine dit non à l’ASMR. Le gouvernement chinois considère que ces vidéos, populaires dans le monde entier, ont un caractère vulgaire et pornographique, a repéré le média américain The Verge. Le bureau chinois de lutte contre la pornographie a fait part de sa décision le 8 juin. Depuis, les vidéos d’ASMR ont disparu des plateformes de streaming chinoises comme Youku et Bilibili.

L'ASMR, c'est quoi? 

L’Autonomous Sensory Meridian Response ou Réponse automatique des méridiens sensoriels en français (ASMR), est une technique de relaxation souvent utilisée pour aider à l'endormissement. L’ASMR a été popularisée aux États-Unis avant de s’imposer dans le monde entier. Le principe: une personne chuchote des mots, fait des petits bruits du quotidien (froisser un bout de papier, manger des chips) à quelques millimètres du micro, pour stimuler les connexions nerveuses de l'auditeur. 

ASMR
ASMR © Chaîne YouTube de Léa Chipie

Aux Etats-Unis, la chaîne YouTube Gentle Whispering ASMR réunit 1,3 million d’abonnés. Le phénomène est également populaire en France, où les "ASMRtistes" sont de plus en plus nombreux. Sur YouTube, les comptes les plus suivis sont ceux de Sandra Relaxation ASMR (89 667 abonnés), Roxane ASMR (79 283 abonnés) ou encore Rendez-vous ASMR (79 780 abonnés). La chaîne Paris ASMR rassemble quant à elle plus de 122 000 abonnés. Face à l'engouement, Ikea a diffusé une publicité utilisant l'ASMR, dans laquelle une personne caressait des produits de la marque suédoise. 

Un "orgasme cérébral"

Quelques contenus ASMR sont publiés sur les plateformes de vidéos pornographiques. Mais la majorité des personnes pratiquant l'ASMR se filment chez eux, évoquant des scènes du quotidien. En revanche, la sensation de bien-être suscitée par ces murmures est parfois comparée à un "orgasme cérébral".

D'après une étude réalisée en 2015 sur les consommateurs d'ASMR aux États-Unis et en Europe de l'Ouest, seulement 5% des participants ont déclaré s'en servir comme stimulation sexuelle. Parmi eux, 82 % utilisent ces vidéos comme aide au sommeil et 70 % comme moyen de réduire leur stress.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech