BFM Tech

Qu'est-ce qu'OnlyFans, le réseau social où l'on paie pour suivre ses comptes préférés?

-

- - Pixabay

Le réseau social OnlyFans fait figure d'ovni dans le paysage des réseaux sociaux. Il faut payer pour voir son contenu et la plupart des images publiées sont pornographiques. En quatre ans, la plateforme a conquis plus de 20 millions d'utilisateurs.

Mardi après-midi, le réseau social OnlyFans trônait en tête des sujets les plus discutés sur Twitter avec près de 800.000 messages. A l’origine de ce phénomène, une vidéo publiée dans la nuit de lundi à mardi dans laquelle un couple se dispute car la jeune femme a créé un compte sur OnlyFans. Elle cumulait 1,4 million de vues en début d'après-midi. Beaucoup d’internautes se sont interrogés sur la nature de ce réseau social venu du Royaume-Uni, en 2016.

Comme Instagram, OnlyFans est une plateforme de partage de photos et de vidéos. Mais il faut payer pour y accéder. Non pas la plateforme directement, mais les créateurs de contenus. OnlyFans est d'ailleurs réputé pour permettre de gagner de l’argent assez rapidement. La plateforme ne touche que 20% des gains des créateurs quand YouTube, par exemple, récupère la moitié des revenus publicitaires gagnés par les vidéastes. 

Le réseau social a connu un vrai engouement. En quatre ans, il a conquis plus de 20 millions d’utilisateurs. Selon son PDG, Tim Stokely, la plateforme enregistre 200.000 nouveaux utilisateurs chaque jour et environ 7.000 nouveaux créateurs de contenus. 

Au minimum 5 euros par mois pour suivre un profil 

On y trouve de tout et surtout, beaucoup de photos et de vidéos dénudées. Leurs auteurs sont influenceurs ou acteurs de téléréalité, témoignait une enquête de Vanity Fair publiée l’année dernière. Des camgirls et des acteurs pornographiques y font aussi leur beurre. 

Sur OnlyFans, il y en a pour tous les prix. Certains créateurs demandent cinq euros par mois (le minimum imposé par la plateforme) pour accéder à leurs contenus quand d’autres en réclament une vingtaine. Ils peuvent aussi recevoir, en plus, des pourboires versés par leurs fans.

Une activité qui peut s'avérer très rentable. L’une des stars de la plateforme, Monica Huldt, racontait à Business Insider gagner plus de 100.000 dollars (92.000 euros) par an grâce à son compte OnlyFans. 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech