BFM Business

Piratage, armes à feu, vidéos humoristiques: sur Pornhub, on ne trouve pas que du porno

BFM Tech
Parmi les millions de vidéos en ligne sur Pornhub se cachent des contenus qui n'ont rien à voir avec la pornographie. Souvent à cause du règlement de plus en plus strict de YouTube.

Pornhub est un gouffre infini de vidéos pornographiques - l’année dernière, 6,83 millions de fichiers ont été mis en ligne sur plateforme. Avec des centaines de catégories, il y en a pour tous les goûts. Au milieu de la nuée de vidéos pour adultes, on trouve des contenus qui n’ont rien à voir avec la pornographie: des vidéos d’armes, des tutos de piratage, des films ou encore des séries. Leurs auteurs font de Pornhub leur refuge après avoir été poussés vers la sortie par YouTube, que ce soit pour des problèmes de droits d’auteur ou du durcissement du règlement.

De gros calibres

Il y a deux ans, la BBC racontait l’histoire de vidéastes passionnés par les armes qui avaient choisi Pornhub, YouTube interdisant depuis peu les vidéos de fabrication ou de promotion d’armes, de silencieux, de chargeurs et d’accessoires. Du côté du site pornographique canadien, aucune mention de ce sujet ne figure dans les conditions d’utilisation. Ni grand chose d’autre d'ailleurs, mis à part l’interdiction de mettre en ligne des fichiers dont on ne détient pas les droits, de montrer des mineurs, des viols, de la torture ou encore de faire de la publicité. 

Tomber sur ces vidéos n’est pas chose aisée. Elles ne figurent pas parmi les plus populaires et les chaînes qui les publient ont tout au plus quelques centaines d’abonnés. La chaîne “PeaceLoveandGuns”, un membre vérifié, a par exemple publié 64 vidéos dont la plus populaire cumule près de 7.000 vues. Comme sur YouTube, l’algorithme fait alors son travail et propose des dizaines de vidéos montrant des sessions d’entraînement au tir. Une histoire sans fin: plus on en regarde, plus des vidéos de ce type apparaissent. 

"Cracker son premier logiciel" 

Après quelques recherches, on trouve aussi des vidéos publiées par des hackers sur des techniques de piratage simples pour cracker son premier logiciel. Ou encore des tutoriels plus approfondis sur le reverse engineering, afin de mieux comprendre le fonctionnement de certains programmes informatiques.

Pour ces créateurs, le site pornographique ne s’est pas naturellement imposé. Sur sa chaîne, “thugcrown” explique que “de nombreuses personnes ont vu leurs chaînes YouTube interrompues sans autre raison que celle de discuter de la cybersécurité”. D’autres lui ont alors emboîté le pas. 

Des films et séries

Se cachent aussi des films et des séries, mis en ligne en toute illégalité en raison de la violation du droit d’auteur. Le site Inverse remarquait fin novembre que des épisodes de la saison 4 de Rick et Morty étaient visibles sur Pornhub. Ils ont depuis été supprimés. Quant aux films, un forum Reddit est entièrement dédié à l’échange de liens sur Pornhub. Malgré ses quelques 6.000 membres, il n’est plus très actif: le dernier message a été publié il y près d’un mois.

Porn-trolleur 

“Deux grands blacks et moi profitons de la compagnie des autres”, “Des pieds restent dans les chaussures”, “Je ne suis pas d’accord avec les publicités autour de cette vidéo, la taille de votre pénis est bien comme elle est”. Ryan Creamer est un serial trolleur, à la tête de l’unique chaîne humoristique de Pornhub (30.700 abonnés). L’Américain est devenu si populaire qu’il tourne désormais avec de vraies actrices porno comme Asa Akira ou Abagail Mac.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech