BFM Tech

New York ferme ses bornes Wi-Fi gratuites pour abus de consultation de sites porno

-

- - LinkNYC

De nombreuses plaintes ont été déposées contre des individus qui se servaient des bornes Wi-Fi gratuites dans les rues de New York pour se connecter à des sites pour adultes.

Remplacer les cabines téléphoniques de New York par des bornes d’accès à Internet en Wi-Fi semblait une bonne idée. Mais la ville a annoncé en cette mi-septembre 2016 qu’elle mettait fin à l’opération. Pourquoi ? A cause de ceux qui s’en servent pour se rendre sur des sites pornos, rapporte le New York TImes.

Au départ, ces bornes devaient permettre aux touristes et aux habitants d’accéder à des informations météo, à des plans pour aller d’un point A à un point B, à recharger leurs appareils électroniques… Mais certains individus ont trouvé pratique de les utiliser pour consulter des sites porno.

Ces personnes se sentaient sûrement plus libres que chez elles, mais leur activité n’a pas plu à nombre d’élus, de résidents et de commerçants qui s’en sont plaints auprès des autorités. Un homme a même été arrêté le week-end dernier alors qu’il se masturbait devant une borne à Manhattan.

Ces bornes étaient aussi devenues le point de ralliement de SDF et de sans emploi qui passaient leur journée à y regarder des films et à y écouter de la musique tout en consommant de l’alcool voire de la drogue, selon des plaintes. Un conseiller municipal a confirmé que ces attroupements étaient rapidement devenus un problème dans plusieurs quartiers. "Ils créent de véritables campements autour de ces bornes", a ajouté la présidente d’une association de commerçants d’un quartier de New York.

Des filtres inefficaces

LinkNYC, la société en charge de ces bornes, avait pourtant mis en place un pare-feu pour "bloquer l’accès à des sites inappropriés" et des minuteurs pour empêcher les utilisateurs de rester toute la journée devant des vidéos. Vraisemblablement, ces différents filtres n’ont pas été assez efficaces.

L’accès à Internet sur les tablettes des bornes va donc être coupé, en attendant que LinkNYC trouve une solution, Mais les autres fonctions resteront disponibles. Les passants pourront donc toujours connecter leur propre smartphone en Wi-Fi, passer des appels aux Etats-Unis (notamment vers les services d’urgence), recharger leurs appareils électroniques et consulter des plans.