BFM Tech

Les comptes Twitter et Pinterest de M. Zuckerberg piratés à cause d'un ancien hack de LinkedIn

-

- - -

Des hackers auraient piraté des comptes de réseaux sociaux du fondateur de Facebook. Les mots de passe proviendraient d'un piratage récent de la base de données des utilisateurs de LinkedIn.

Le patron et fondateur de Facebook Mark Zuckerberg regarde logiquement ce que fait la concurrence et dispose donc de comptes Twitter, Pinterest ou encore LinkedIn. C’est du piratage des bases de données de ce dernier au mois de mai qu’ont fuité les mots de passe de M. Zuckerberg, selon nos confrères de VentureBeat.

Le groupe OurMine Team, qui clame la responsabilité du piratage, a mis la main sur des millions de mots de passe LinkedIN issus d’un piratage précédent qui avait eu lieu en 2012. Circulant sur le net, la base de données des précieux sésames a refait surface le mois dernier. En fouillant dans ses entrailles, les membres de OurMine Team ont recherché des comptes de célébrités et ont logiquement fini par tomber sur ceux du papa de Facebook. Utilisant les mots de passe sur d’autres sites tel Twitter - @finkd – et Pinterest, les pirates en ont temporairement pris le contrôle, comme l’a annoncé le développeur Ben Hall en postant une capture d’écran du compte piraté sur Twitter.

-
- © -

Contrairement aux premières affirmations qui ont fuité sur le net, ni les comptes Instagram, ni les comptes Facebook de M. Zuckerberg n’ont été compromis.

"Dadada" n’est PAS un mot de passe sécurisé

Lorsque les serveurs de LinkedIn ont été compromis en 2012, le réseau social professionnel avait invité ses utilisateurs à changer leur mot de passe non seulement sur le service lui-même, mais aussi sur tout autre site utilisant le même mot de passe. La mésaventure de M. Zuckerberg en est la preuve : 4 ans plus tard, la mise au jour de la base de données a permis aux hackers d’accéder à ses comptes. Le groupe de pirates affirme d’ailleurs que le mot de passe du patron de Facebook serait "Dadada" selon le site NYDailyNews.

Impossible de vérifier l’information mais cela aura au moins le mérite de rappeler les fondamentaux de sécurité et incitera peut-être les plus négligeant d’entre nous à blinder un peu plus nos mots de passe

lire aussi

LinkedIn, MySpace, Tumblr… Comment savoir si votre compte a été piraté (01net.com)