BFM Tech

Le Web a 25 ans... mais ce n'est pas l'anniversaire d'Internet!

Voici à quoi ressemblait les premières pages du Web.

Voici à quoi ressemblait les premières pages du Web. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le 12 mars 1989, le Britannique Tim Berners-Lee publiait un article considéré comme l'acte de naissance du World Wide Web. Internet sans le Web, ça n'aurait rien à voir. Explication.

Le 12 mars 1989, le Web est né. Ne pas confondre avec Internet, qui existait déjà depuis les années 1960: on parle bien du World Wide Web grâce auquel vous pouvez lire cet article sans être un geek. Il y a 25 ans, le Britannique Tim Berners-Lee publiait en effet un article considéré comme l'acte de naissance du World Wide Web, littéralement la toile d’araignée mondiale. Soit les trois "w" utilisés pour taper l'adresse des sites internet.

"En 1989, Internet existait et on pouvait envoyait des e-mails. Mais il n'y avait pas de sites internet. (..) Et le web est arrivé parce que je commençais à être frustré", explique Tim Berners-Lee.

Des techniques déjà existantes

Si Internet existait déjà et permettait d'envoyer des mails ou de partager des fichiers, il lui manquait encore une interface visuelle facile à consulter, et qui permette à tout le monde de partager des informations. En 1989, Tim Berners-Lee travaillait alors dans un laboratoire du CERN, l'organisation européenne pour la recherche nucléaire. Internet était utilisé par ce type d'organisation seulement, le grand public en était exclu.

Le Britannique a alors développé son idée pendant son temps libre en collaboration avec d'autres informaticiens. Il a maintes fois expliqué qu'il a simplement combiné des techniques déjà existantes (l'hypertexte, le protocole Internet et le système des noms de domaine). Mais c'est lui que l'Histoire a retenu comme étant l'inventeur du Web.

Le tout premier site internet a, lui, vu le jour en 1993, hébergé sur l'ordinateur NeXT, une société fondée par un certain Steve Jobs.

Une "constitution" pour défendre un Internet libre

"Nous avons développé le Web dans le sens d'un medium ouvert. Pour que tout le monde puisse se connecter à tout. Il suffit qu'un site web soit créé pour que je puisse m'y connecter, peu importe qui je suis. Mais c'était il y a 25 ans. Nous devons maintenant penser aux 25 prochaines années et nous assurer que les principes que nous avons posés perdurent: l'ouverture, le respect de la vie privée et pas de censure, entre autres", prévient Tim Berners-Lee, anobli depuis par la reine Elizabeth.

Il profite d'ailleurs de cette date anniversaire pour lancer un appel à la création d’une charte internationale de l’Internet, une sorte de "constitution" qui puisse assurer l’ouverture et la neutralité du Net, et qui définisse les droits des internautes.

Karine Lambin