BFM Tech

Le site Web de la BBC victime d'une cyberattaque

-

- - Carl de Souza AFP

Une attaque par déni de service a rendu impossible l'accès aux sites Web du groupe de radio et de télévision britannique pendant plusieurs heures le 30 décembre.

Les médias sont régulièrement la cible de cyberattaque d’origines variées. Après TV5 Monde ainsi que des journaux français et belges en avril dernier ou encore le Wall Street Journal en octobre, c’est au tour de tous les sites de la BBC d’avoir subi une attaque en règle le 30 décembre 2015 rendant la consultation des informations impossible, a indiqué la chaîne dans un article publié ce jeudi.

Les serveurs du groupe britannique d’audiovisuel public ont été victime d’une attaque par déni de services qui a démarré autour de 7 heures du matin et a duré cinq heures, ont indiqué des sources internes, avant de préciser que l'attaque avait porté sur le site et plusieurs services associés comme le service iPlayer pour revoir les émissions et l'application iPlayer Radio. Pour le moment, aucune revendication n'a été évoquée.

En juillet 2014, une précédente attaque avait paralysé le service iPlayer de la BBC pendant un week-end entier, précise le groupe britannique d'audiovisuel public.

En septembre dernier, c'était le site de l'Agence britannique de lutte contre le crime (NCA) qui avait été perturbé en raison d'une attaque équivalente, dans ce qui s'apparentait à une riposte d'un groupe de pirates après une série d'arrestations. Un mois plus tard, ce sont les données des quatre millions de clients du FAI TalkTalk qui avaient été mises en danger par une cyberattaque.

Selon la police, quelque 30% des entreprises britanniques ont signalé avoir subi des attaques par déni de service en 2014. Le problème a atteint un tel niveau que la Grande-Bretagne a renforcé cette même année les sanctions contre les auteurs de cyberattaques : ces délits peuvent désormais être sanctionnés par une peine de prison allant jusqu’à la perpétuité.

a lire aussi

Rétrospective : les piratages les plus impressionnants de l'année 2015

C.B. avec AFP