BFM Tech

Le hacker qui piratera la déclaration d’impôts de Donald Trump gagnera 10.000 dollars

-

- - -

Un magazine de hackers offre une récompense sonnante et trébuchante à celui qui leur transmettra ce document que le candidat se refuse de publier.

Donald Trump a intérêt à bien blinder ses ordinateurs. Le magazine pour hackers "2600: The Hacker Quarterly" vient de lancer un concours que l'on peut également interpréter comme un appel au piratage. Il offrira 10.000 dollars (8.897 euros) à celui qui leur transmettra la déclaration d'impôts du candidat à l’élection présidentielle américaine.

Dans un tweet, le magazine indique l'adresse email à laquelle il faut envoyer ce document et la clé de chiffrement à utiliser. Evidemment, l'identité de la source sera protégée.

Cette annonce a rapidement fait le tour de la Toile, et en particulier chez les Anonymous.

Mais pourquoi ce magazine -qui existe depuis les années 80- a-t-il mis Donald Trump dans sa ligne de mire? Tout d'abord, parce qu'il n'a pas apprécié la remarque condescendante du candidat sur les hackers, qu'il avait dépeint comme des gens obèses "qui pèsent 180 kilos" lors du dernier débat télévisé.

Dans un podcast, le rédacteur en chef de "2600", Eric Corley (alias Emmanuel Goldstein), a estimé par ailleurs que l'attitude de Donald Trump était inadmissible.

"C'est un mec qui n'a pas publié sa déclaration d'impôts alors que tous les candidats l'ont fait depuis je ne sais combien de décennies, et pourtant on est en train de glisser ça sous le tapis", explique-t-il, repris par Motherboard. Le milliardaire est régulièrement épinglé pour ce manque de transparence, et notamment par son adversaire Hillary Clinton.

Une proposition juridiquement propre

Evidemment, pirater l'ordinateur de Donald Trump est un acte malveillant puni par la loi. C'est pourquoi le magazine ne fait pas référence au piratage, mais ne mentionne que la récompense de 10.000 dollars. Juridiquement, il n'y a donc rien à dire. D'ailleurs, la publication est même prête à payer cette somme à Donald Trump, s'il décidait enfin de leur transmettre le document tant recherché. Mais personne n'est dupe. Tous les lecteurs de "2600" savent que c'est en réalité un appel au piratage.

Cette récompense de 10.000 dollars peut paraître faible au regard de l'importance politique que pourrait revêtir une telle révélation. Or, justement, d'autres généreux sponsors sont visiblement prêts à mettre au pot. Le magazine de hackers explique avoir été contacté par "plein de gens" qui veulent apporter leur contribution à ce concours. Il compte agréger ces différentes sommes pour rendre le prix encore plus intéressant.