BFM Business

Le gouvernement veut faire disparaître les contrôles de police de Waze et Coyote

Le gouvernement veut obliger les applications GPS collaboratives comme Waze ou Coyote à supprimer les signalements de contrôles de police publiés par les automobilistes. Le projet de loi sera présenté dans les prochaines semaines.

Les policiers empêchés de faire leur travail à cause des applications GPS? Sur les services Waze ou Coyote, les utilisateurs signalent des accidents et des ralentissements mais aussi la présence de policiers. Selon les forces de l’ordre, ces indications permettraient aux criminels d’éviter les barrages. Le gouvernement entend donc faire cesser ces agissements. Il a soumis un projet de loi au Conseil d’Etat qui a pour but de contraindre les opérateurs à bloquer certains signalements, révèle Le Parisien. Il sera présenté au Conseil des ministres en décembre.

30 000 euros d'amende en cas de non-respect

En pratique, il s’agirait uniquement des signalements en cas d’opération anti-terroriste, de contrôle d’alcoolémie, de stupéfiants ou de recherche de malfaiteurs. Les utilisateurs pourront donc toujours signaler les contrôles de vitesse. Si le projet de loi est validé, les policiers auront le pouvoir de forcer les entreprises à occulter les alertes signalant leur présence sur la zone, pendant une durée comprise entre 3 et 24 heures. Le gouvernement a également prévu des sanctions en cas de non-respect de la demande des forces de l’ordre: jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

"Nous sommes favorables au fait de mieux protéger des opérations visant à lutter contre le terrorisme ou le trafic de stupéfiants. En revanche, nous émettons des réserves sur la mise en œuvre d’un tel dispositif" explique Fabien Pierlot, PDG de Coyote, à BFM Tech. Selon lui, la communication en temps réel entre les autorités déployées sur le territoire et les différents services de cartographie représente un défi technique. Waze n’a pas communiqué sur le sujet.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech