BFM Tech

Google part en guerre contre le virus Zika

Une carte interactive, des fonds levés et une collecte en interne, Google multiplie les initiatives pour lutter contre Zika

Une carte interactive, des fonds levés et une collecte en interne, Google multiplie les initiatives pour lutter contre Zika - AFP/Alphabet/01net.com

La firme d'Alphabet annonce mettre en place de nouvelles initiatives pour aider les organismes, notamment l'UNICEF, à lutter contre l'expansion du virus.

Google, grand chasseur de l'Aedes Aegypti ? Le géant d'Internet se lance dans la lutte contre le moustique responsable de la propagation du virus Zika et déploie un petit arsenal de mesures pour aider les chercheurs mais aussi l'UNICEF dans sa lutte contre cette infection.

Une carte pour identifier et anticiper les nouveaux foyers d'infection

La première mesure de Google : débloquer 1 million de dollars sous forme de dons fait à l'UNICEF pour travailler sur un vaccin, effectuer des campagnes de prévention et lutter pour l'éradication du moustique incriminé. Une collecte de dons au sein même de la société serait en cours pour compléter ce premier million de dollars qui serait reversée à UNICEF et à l'Organisation Panaméricaine de la Santé.

Seconde mesure, plus high-tech : le développement d'une plateforme dite "open-source" (c'est-à-dire programmée dans un langage libre, et accessible à tous les développeurs capables ou souhaitant s'impliquer dans le projet) sur laquelle sont regroupés plusieurs panels d'informations pouvant être mis à jour en temps réel.

Une équipe composée d'ingénieurs, de designers et de scientifiques de Google va ainsi prêter main forte à UNICEF afin de rassembler des données provenant de différentes sources, comme des centres de météorologie ou des observatoires spécialisés dans l'étude de flux migratoires. "L'objectif de cette plateforme collaborative est d'identifier le risque de transmission du (virus) Zika dans différentes régions et d'aider UNICEF, les gouvernements et les ONG à décider comment et où concentrer leur temps et leurs efforts", a précisé la directrice de Google.org, Jacquelline Fuller, à l'AFP.

Pour bien appuyer sur le fait que le virus se propage aussi sur la Toile, à sa manière, Google indique que les requêtes sur le nom Zika ont augmenté de 3000% entre Octobre et aujourd'hui, comme le montre la carte animée ci-dessus.

Une campagne de prévention en ligne multiplateformes

Troisième mesure mise en place par Google : une campagne d'aide et de prévention en ligne afin de renseigner les internautes sur les risques, les moyens de transmission à ce jour identifiés, etc. Celle-ci est disponible en 16 langues différentes pour toucher un maximum de personnes.

La campagne multilingue de Zika, mise en place sur le moteur de recherche Google
La campagne multilingue de Zika, mise en place sur le moteur de recherche Google © Google/01net.com

Quatrième et dernière mesure, le géant se sert et sensibilise la gigantesque communauté YouTube pour diffuser des messages simples et clairs sur le virus. Pour connaître Zika, de A à Z, ou de Z à A.

Aymeric Siméon, avec AFP