BFM Business

Foot: 3 premiers clubs français rejoignent Sorare, le jeu de "cartes Panini" version blockchain

Sorare a été lancé fin 2018 et intègre désormais trois clubs français.

Sorare a été lancé fin 2018 et intègre désormais trois clubs français. - Pixabay/ flooy

L’Olympique Lyonnais, le LOSC Lille et le FC Nantes viennent rejoindre la trentaine de clubs de football officiellement représentés sur Sorare. Les joueurs de chacune de ces équipes disposent de cartes à leur effigie, collectionnées par les utilisateurs du service.
Ils comptent familiariser le grand public à la blockchain par le football. Les fondateurs de Sorare, un service lancé en octobre 2018, ont créé un jeu en ligne mêlant cartes de joueurs de clubs nationaux et cryptomonnaies. À compter de ce 18 décembre, l'Olympique Lyonnais, le LOSC Lille et le FC Nantes viendront s'ajouter à la trentaine de clubs déjà disponibles sur la plateforme. 

Le principe? Acheter en ligne des cartes de joueurs pour se constituer sa propre équipe ou les échanger avec d'autres participants, le tout sur la technologie blockchain. Cette dernière vient en l'occurrence répondre à plusieurs finalités: tracer et sécuriser les échanges, les authentifier et garantir la rareté des cartes en circulation. Les cartes vendues ne peuvent ainsi être copiées de façon illicite.

"Les cartes valent entre 1 et 5 euros au début des enchères", fait savoir Nicolas Julia, cofondateur de Sorare, et ancien de Stratumn, une société spécialisée dans la blockchain. "Les plus rares peuvent valoir jusqu'à 1.600 euros". 

À ce jour, le service revendique 6.200 cartes vendues, depuis son ouverture en beta.

"Notre plus gros joueur en détient 689, pour une vingtaine de cartes en moyenne pour les autres utilisateurs", complète-t-il.
Les trois nouveaux clubs français.
Les trois nouveaux clubs français. © Sorare

Des objets de collection uniques

Cinq cartes sont nécessaires pour constituer sa propre équipe. Chaque footballeur dispose par ailleurs de trois types distincts de cartes: unique, "super rares", soit une dizaine d'exemplaires et rares, à savoir quelques centaines ou milliers. Leurs détenteurs peuvent par la suite concourir dans différentes ligues de ce football virtuel, pour espérer gagner des récompenses toutes les semaines.

À chaque achat, une commission est récupérée par Sorare et reversée en partie aux Ligues et clubs de foot partenaires. Aux tous premiers joueurs professionnels belges, disponibles à l'ouverture du service, se sont progressivement ajoutés une trentaine de clubs de football en Europe, dont les prestigieux Atlético Madrid, Valence CF ou encore le club Allemand Schalke 04.

À terme, Sorare compte intégrer encore "plusieurs dizaines" de clubs à sa plateforme.

"Ces cartes constituent l'équivalent d'un bien numérique de collection, infalsifiable", relève Nicolas Julia. À ses yeux, "la blockchain est en train de transformer l’industrie du jeu vidéo en rendant aux joueurs la propriété sur leurs objets numériques.”
https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech