BFM Tech

Facebook part-il en guerre contre le cannabis ?

La vente de cannabis est autorisée dans 23 Etats outre -atlantique.

La vente de cannabis est autorisée dans 23 Etats outre -atlantique. - Brett Levin/Flickr

Jusque-là plutôt permissif en matière d'informations sur les drogues douces, le réseau social vient de supprimer plusieurs pages de dispensaires vendant légalement de la marijuana aux Etats-Unis.

La vente de cannabis pour des raisons médicales est légale dans 23 Etats aux Etats-Unis. Pourtant, Facebook vient de mettre hors ligne plusieurs pages du réseau de dispensaires Garden State Dispensary dans le New Jersey. D’autres auraient subi le même sort ailleurs dans le pays.

Cette décision a provoqué la stupeur des malades, fédérés en communauté et qui échangeaient des informations en ligne à ce sujet pour se soigner. Ni eux, ni les dispensaires n’ont obtenu d’explications concernant les raisons de cette soudaine censure.

Contacté par le site Engadget, Facebook a affirmé que les pages en questions violaient les Standards de la communauté. Or, quand on lit attentivement ces règles, on ne trouve rien qui puisse expliquer cette décision. 

Peut-on faire la promo du cannabis sur Facebook?

Le paragraphe "marchandises réglementées" précise en effet que Facebook interdit "toute tentative d’achat, de vente ou de commercialisation de médicaments sur ordonnances, de marijuana et d’armes à feu de la part de revendeurs non agréés". On peut lire aussi plus loin "Vous devez respecter toutes les lois applicables et étudier soigneusement l’audience à laquelle ce contenu est destiné".

Ce qui pourrait donc éventuellement poser problème, ce sont les détails sur les souches de cannabis utilisées. Des données capitales pour les malades qui doivent savoir quoi utiliser en fonction de la spécificité de leurs symptômes. Mais l’Etat du New Jersey n’autorise pas leur divulgation sur les sites officiels. Les dispensaires utilisaient donc leur page Facebook pour les évoquer.

Facebook a-t-il voulu faire du zèle en appliquant une disposition locale du New-Jersey pour tout le territoire national ? C’est possible. 

Amélie Charnay