BFM Business

Facebook: des accès privilégiés aux données personnelles pour Airbnb et Netflix

Sheryl Sandberg, la numéro deux de Facebook.

Sheryl Sandberg, la numéro deux de Facebook. - Jim WATSON / AFP

Des emails internes de l’entreprise, dévoilés par le Parlement britannique, suggèrent des pratiques déloyales de la part du plus grand réseau social au monde.

Les données personnelles sont une mine d'or pour les services Web. Au cœur de leur modèle économique, elles leur permettent de personnaliser leur offre et les publicités qu'ils diffusent. Et d'après des mails internes de Facebook dévoilés ce 5 décembre par le Parlement britannique, Netflix, Airbnb mais aussi Lyft ou encore l'application de rencontres Badoo auraient eu un accès privilégié aux données personnelles des membres du plus grand réseau social.

En tout, 250 pages d'emails ont été mises en ligne. Parmi les autres trouvailles à y glaner, le fait que Facebook ait élaboré en 2015 une stratégie pour accéder à l’historique d’appels des détenteurs d'Android, sans leur demander leur consentement. Autant d'informations utilisées pour améliorer l’outil de suggestions d’amis, connu sous le nom de "People you may know", ou l’ordre d’apparition des publications dans le fil d’actualité.

Le Parlement britannique a obtenu l'ensemble de ces documents par le biais de Six4Three, un développeur d'applications actuellement engagé dans une bataille juridique contre Facebook. "Les documents que Six4Three a rassemblés ne montrent qu'une partie de l'histoire et sont présentés d'une manière très trompeuse, sans élément de contexte", a déclaré un porte-parole de Facebook auprès de Reuters.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech