BFM Tech

Des robots douaniers vont scruter les voyageurs arrivant en Chine

-

- - Qihan Technology

Dix robots vont désormais prêter main forte aux douaniers de trois ports chinois qui voient des millions de passagers chaque semaine.

Les autorités chinoises viennent d’annoncer le déploiement de dix nouveaux auxiliaires des douanes dans les trois ports de la province du Guangdong qui fait face à Hong Kong. Leur particularité ? Ce sont des robots.

Ces machines, des Anbot conçus par la société Qihan Technology baptisés Xiao Hai, aideront les douanes à faire face à l’afflux de passagers. Ils sont capables de répondre à des questions sur les règles douanières en 28 langues et dialectes dont l’anglais, le mandarin ou le cantonais. Les douanes ont alimenté les bases de données de ces robots avec les réponses aux 3.200 questions posées le plus fréquemment.

-
- © CCTV

La chaîne chinoise CCTV a ainsi filmé un échange entre l’un de ces robots et une "passagère". A la question "dois-je faire passer cet iPhone 7 par la douane?", Xiao Hai répond avec un certain humour. "Bonjour. Vous êtes quelqu’un qui suit la mode, donc vous devez savoir que vous devez payer une taxe pour l’iPhone 7 si vous voulez passer les douanes. C’est l’une des vingt marchandises qui n’est pas exemptée de taxes. Son taux de taxe est de 15%."

-
- © CCTV

Mais ce n’est pas tout. Ces robots sont également équipés d’un système de reconnaissance faciale qui leur permet de repérer les personnes suspectes et déclencher, le cas échéant, une alarme, a expliqué Zhao Min, directeur du service des douanes du port de Gongbei. Il semblerait que cette détection se fasse grâce à des photos prises lors de précédentes affaires.

Pour l’instant donc, le robot n’est pas capable de recommander la fouille d’une personne n’ayant jamais eu affaire aux services des douanes. Ce sera peut-être le cas dans de futures mises à jour, si, par exemple, il prend en compte la température corporelle et d’éventuels signes de stress.