BFM Business

Ces incroyables photos de la NASA sur la Lune

-

- - Nasa/Apoloo 17

Plus de 8400 images haute définition d'astronautes en mission viennent d’être mises en ligne sur Flickr. Des clichés historiques dont on découvre seulement maintenant les détails grâce à la nouvelle qualité de leur résolution.

Une photo floue représentant un drapeau à la bannière étoilée planté sur le sol lunaire. C’est l’image d’Epinal que la mémoire collective aura retenu de la mission Apollo en 1969. Il existe pourtant bien d’autres clichés qui valent le détour. La Nasa vient de mettre en ligne sur Flickr plus de 8400 images prises par ses propres astronautes envoyés en mission sur la Lune. Et cerise sur le gâteau, elles tombent dans le domaine public.

L’agence avait équipé ses hommes d’appareils photo Hasselblad et ils en ont fait bon usage visiblement. Mais le public n’avait jamais pu voir le résultat avec tant de précisions. Il a fallu pour cela restaurer ces vieux clichés et leur faire retrouver leur format initial en haute résolution.

-
- © NASA/Apollo 11

Tout a commencé en 2004. Le centre spatial Lyndon B. Johnson se met à scanner les photos des missions Apollo en reprenant les rouleaux de films originaux. Les fichiers sont alors convertis en TIFF, un ancien format qui permet de stocker des images de taille importante sans perdition de qualité. Le tout est conservé sur DVD. Les images sont retravaillées, en ajustant leur niveau de couleur et de luminosité. Bien que les appareils Hasselblad aient produit des films noir et blanc et couleur d’excellente qualité, leur taille est réduite à 1000 DPI pour être mises en ligne sur le web. Mais les demandes pour obtenir des versions de qualité supérieure s’accumulent. Kipp Teague, le directeur du projet Apollo Archive, décide alors de faire repasser toutes les images accessibles en 1800 DPI et de les mettre une à une en ligne en haute résolution sur Flickr. 

-
- © Nasa/Apollo 9

Des détails insoupçonnés apparaissent alors. On distingue même les pores de la peau des astronautes qui paraissent beaucoup plus modernes et proches de nous avec ce degré de précision. Il manque de nombreuses collections à l’appel : les missions Apollo 7,8 ,9, 10 et 13 n’ont ainsi pas encore été traitées. On a hâte de les découvrir !

Source :

The Verge

Amélie Charnay