BFM Tech

Ce radar, issu d'un projet Google, identifie tous les objets autour de lui

-

- - St Andrews University

Des chercheurs écossais ont imaginé de nombreuses applications dans lesquelles le boîtier RadarCat, issu du projet Google Soli, pourrait venir en aide aux utilisateurs.

Le projet de recherche Soli de Google peut servir à bien plus qu’à contrôler à distance, d'un simple geste de la main, une montre connectée. Des chercheurs de l’université écossaise de St Andrews se sont servis de cette technologie pour créer un appareil, baptisé RadarCat, capable d’identifier des objets placés à proximité.

Pour faire simple, chaque objet a une signature radar que peut reconnaître le capteur Soli. Une fois cette signature enregistrée, le système RadarCat alors peut identifier un objet avec précision. Comme on le voit dans la vidéo de présentation, l’appareil reconnaît aussi bien une assiette qu’une planche ou un CD.

Les applications pour ce type d’invention sont multiples. Associé à la base de données adéquate, RadarCat pourrait servir à identifier chaque aliment et à fournir tous les détails nutritionnels qui lui sont associés : sa teneur en sucre, en lipides… On pourrait aussi l’imaginer en assistant d’achat pour comparer les caractéristiques de deux smartphones par exemple. Ou encore signaler à un serveur de restaurant que son verre est vide et qu’il faut le remplir.

Mais il pourrait aussi permettre de dessiner, dans une application, avec des outils ou couleurs qui changeraient en fonction de la surface sur laquelle est posé le capteur.

Associé à un smartphone, le RadarCat pourrait changer l’interface de ce dernier selon que l’on attrape l’appareil à main nue ou avec un gant. Le même principe peut être imaginé pour différentes parties du corps: le smartphone afficherait l’horloge au contact du dos de la main ou ouvrirait une application de navigation au contact de la jambe.

-
- © Capture vidéo St Andrews University

On peut aller encore plus loin. Le capteur placé au-dessus de poubelles pourrait indiquer dans quel réceptacle mettre les bouteilles en plastique ou même aider des personnes aveugles à identifier des produits pendant leurs courses.

Evidemment tout ceci est encore au stade de projet scientifique, mais un jour nos appareils high-tech embarqueront peut-être un tel capteur pour nous faciliter encore un peu plus la vie.