BFM Tech

Apple Car: le rêve de Steve Jobs pourrait devenir réalité dès 2023

Apple est-il toujours dans la course à la voiture autonome? Pour l'analyste Ming-Chi Kuo, cela ne fait aucun doute.

Apple est-il toujours dans la course à la voiture autonome? Pour l'analyste Ming-Chi Kuo, cela ne fait aucun doute. - Justin Sullivan - Getty Images North America/AFP

A défaut de dévoiler les secrets du prochain iPhone, l'analyste Ming-Chi Kuo révèle qu'Apple prépare une voiture autonome pour un lancement entre 2023 et 2025.

Dès 2007, Steve Jobs rêvait d’une iCar. Tim Cook pourrait réaliser ce projet entre 2023 et 2025. Ce n’est pas Apple qui annonce cette date, mais l’analyste de TF International Securities, Ming-Chi Kuo. Il affirme que le groupe californien planche sur des lunettes connectées, mais surtout sur une voiture autonome.

Dans une note repérée par le site MacRumors, ce spécialiste dont les pronostics sur les produits Apple se révèlent toujours justes, explique que cette voiture bousculera l’industrie automobile autant que l’iPhone a bouleversé la téléphonie dans les années 2000. "Ce sera le prochain produit vedette d’Apple", note Ming-Chi Kuo qui va même jusqu'à prédire qu'avec ce nouveau produit Apple fera grimper sa valorisation à 2000 milliards de dollars, soit deux fois plus qu'actuellement.

Il affirme aussi qu’avec cette automobile connectée, la firme américaine fera bien mieux que tous "ses concurrents actuels dans le secteur de l’électronique grand public et que ses rivaux potentiels dans le secteur de l’automobile". En ligne de mire, Google, Tesla, Uber, mais aussi l’ensemble des acteurs de l’industrie automobile qui craignent d'être victime du syndrome Nokia, dont la suprématie mondiale s’est effondrée après l’arrivée de l’iPhone.

"Apple va donner du fil à retordre à Tesla"

Pour ces prédictions, l’analyste s’appuie notamment sur le retour au bercail de Doug Field, ancien vice-président d’Apple en charge de la division Mac qui avait rejoint Tesla dès 2013. Ce proche de Steve Jobs pourrait prendre la tête de Titan, une entité mystérieuse chargée de mettre au point l’Apple Car. Autre élément, un accord signé en mai dernier avec Volkswagen pour créer une flotte de navettes autonomes. Ironie de l’histoire, les rumeurs d’une iCar avaient démarré en 2007 après un rapprochement avec le constructeur allemand.

Ce nouvelle épisode relance ainsi les rumeurs concernant la conception d’une voiture dotée d’une intelligence artificielle. Abordée par Tim Cook en juin 2017, la viabilité de ce projet a été mise en doute par les spécialistes du secteur sans qu’Apple ne fasse le moindre commentaire. L’un des rares à y croire était Elon Musk, patron de Tesla qui dans un tweet publié en octobre 2017 saluait en octobre dernier l'arrivée d’Apple comme prochain concurrent de Tesla.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco