BFM Business

Amazon travaille sur un système de paiement par reconnaissance des veines de la main

Un supermarché new-yorkais de la chaîne Whole Foods, détenue par Amazon.

Un supermarché new-yorkais de la chaîne Whole Foods, détenue par Amazon. - TIMOTHY A. CLARY / AFP

Le géant mondial du commerce en ligne planche sur un système de paiement sans contact, à même d'identifier un client par simple reconnaissance des caractéristiques biométriques de sa main.

Nul besoin de sortir sa carte bancaire: d'un simple et bref geste de la main devant le lecteur, la transaction est validée. D'après USA Today, Amazon Technologies, la branche innovation du géant Amazon, a déposé le 26 décembre une demande auprès du bureau américain des brevets (US Patent and Trademark Office).

Son objet: un système de scanner sans contact, qui permettrait aux consommateurs d’être identifiés, et donc de payer leurs achats, grâce aux caractéristiques biométriques de la paume de leur main. Ces dernières "seraient associées au compte Amazon du client" afin que "son compte soit débité de cet article" en cas d'achat, est-il écrit noir sur blanc dans sa demande

Neuf responsables d'Amazon Technologies, répartis entre les Etats-Unis et Israël, ont corédigé cette demande. Accompagné de graphiques, le dossier avance que les caractéristiques de la main, des lignes aux plis en passant par la structure anatomique interne - et donc, des réseaux veineux, os et tissus - viendraient identifier un individu, et lui permettre de payer de façon plus fluide. les scanners seraient situés aux entrées ou sorties d'un lieu donné, laissant penser que le paiement aurait lieu sur des bornes indépendantes

Bientôt un test chez Whole Foods?

En septembre déjà, le New York Post révélait la mise au point par Amazon d'une solution d'autorisation de paiement par reconnaissance de la forme de la main. L'initiative du groupe américain, jusqu'alors peu prise au sérieux, semble donc désormais actée. La dépose de brevets vient néanmoins bien souvent servir à prendre les devants sur une technologie, sans pour autant nécessairement impliquer d'applications concrètes.

Pour Amazon, qui détient la chaîne de supermarchés haut de gamme Whole Foods, l'objectif d'un tel dispositif semble tout trouvé: permettre à ses clients de payer de la sorte au sein de ses magasins, pour mieux fluidifier le passage en caisse. Alors même que les délais de traitement d'une transaction sont de trois à quatre secondes pour les systèmes traditionnels de paiement par carte de crédit, ils seraient en l'occurrence réduits à moins de 300 millisecondes. 

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech