BFM Tech

4 ans après sa sortie, Pokémon Go n'a jamais autant rapporté

(image d'illustration)

(image d'illustration) - INA FASSBENDER / AFP

Le jeu mobile Pokémon Go, sorti en 2016, connaît un regain d'intérêt depuis les mises à jour récentes. En 2019, il a généré près de 900 millions de dollars de recettes, un record.

Non, Pokémon Go n’est pas mort, bien au contraire. Le jeu attire même de nouveaux adeptes. Selon les données du cabinet Sensor Tower, relayées par le média spécialisé The Verge, Pokémon Go a battu un record en 2019 avec 900 millions de dollars (810 millions d’euros) générés par les achats intégrés. Car le jeu mobile est gratuit mais son modèle économique est basé sur les micro-transactions. Le joueur peut s’offrir dans le jeu des objets comme des Poké Balls ou des soins qui l'aident à avancer plus rapidement.

En 2019, Pokémon Go a même généré plus de revenus que depuis sa sortie, trois ans auparavant, alors qu’il avait provoqué un vrai raz-de-marée. A l'époque, les écoles s’étaient inquiétées pour la sécurité de leurs élèves et des joueurs avaient même bravé les interdictions pour s’introduire sur des bases militaires au Canada.

Les revenus générés par an par Pokémon Go
Les revenus générés par an par Pokémon Go © Sensor Tower

Pokémon Go aurait généré 3,1 milliards de dollars depuis sa sortie 

Un an après sa sortie, Pokémon Go avait déçu et les revenus tombaient à 589 millions de dollars (529 millions d’euros). Une chute précipitée mais logique pour un jeu gratuit. À coup de mises à jour et d’ajout de fonctionnalités très attendues comme les combats entre joueurs, Pokémon Go a remonté la pente.

Le développeur du jeu, Niantic, aurait gagné plus de 3,1 milliards de dollars (2,8 milliards d’euros) depuis le début de l’aventure Pokémon Go en 2016, selon Sensor Tower. À partager avec The Pokémon Company, l'éditeur du jeu. Les termes de l’accord entre ces deux entreprises ne sont pas connus.

Face au succès de Pokémon Go, Niantic a misé sur un autre jeu mobile en réalité augmentée: Harry Potter: Wizards Unite. Le nombre de joueurs actuel est inconnu mais il semble moins populaire que Pokémon Go.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech