Tech&Co
Tech

Une entreprise crée un système de reconnaissance faciale pour éradiquer les rats

Rentokil, le plus grand groupe mondial de lutte contre les nuisibles, expérimente l'utilisation d'un système de reconnaissance faciale pour éradiquer les rats chez les particuliers et dans les entreprises.

Bientôt la fin des rats dans les appartements et les maisons? La société Rentokil a mis au point un système de reconnaissance faciale dédié aux rats. Les caméras seraient ainsi capables de suivre les habitudes des nuisibles pour mieux les éradiquer, rapporte le Guardian.

La technologie de surveillance est déjà testée dans des maisons, mais aussi dans dans des bureaux ou des commerces alimentaires. Concrètement, le système de reconnaissance faciale permet de connaître les comportements de chaque rongeur et de fournir une analyse en temps réel: où il dort, se nourrit ou se déplace. Un centre de commandement central de Rentokil, aidé du système, décide ensuite de l'endroit et de la manière de tuer ces rats.

Isoler chaque rongeur

"Avec la technologie de reconnaissance faciale, vous pouvez voir qu'un rat s'est comporté différement d'un autre", assure le directeur général de Rentokil, Andy Ransom, au Financial Times. Promettant ainsi de détecter les rongeurs qui génèrent le plus de dégâts dans un même lieu.

Pour développer cet outil, Rentokil s'est associé à l'opérateur britannique Vodafone. A terme, avec le développement d'une telle technologie, Rentokil cible les pays qui pourraient connaître un boom démographique des nuisibles, comme la Chine, l'Inde et l'Indonésie.

"Si vous pouvez identifier les villes qui vont connaître un accroissement massif de population, vous pouvez imaginer qu'elles vont avoir d'importants problèmes de rongeurs", analyse le directeur général de Rentokil.

Margaux Vulliet