BFM Business

Test du OnePlus Nord: un smartphone au redoutable rapport qualité-prix

Le OnePlus Nord

Le OnePlus Nord - OnePlus

OnePlus livre un smartphone très accessible et sans grand compromis. L’un des meilleurs choix parmi les mobiles Android en 2020. Du moins dans le segment des grands formats.

Parallèlement à leurs smartphones à 1.000 euros, les fabricants comptent toujours sur des mobiles plus accessibles, qui représentent l’essentiel du marché. Après avoir fait grimper ses tarifs, la marque chinoise OnePlus revient à ses fondamentaux: proposer un smartphone performant, élégant et accessible, pour mieux concurrencer les produits premium. Compatible 5G, OnePlus Nord est disponible à partir de ce 4 août 2020 à 399 euros (128 Go de stockage) ou 499 euros (256 Go de stockage).

Le OnePlus Nord
Le OnePlus Nord © OnePlus

Les forces du OnePlus Nord

  • Un excellent écran

En dépit de son positionnement tarifaire, le OnePlus Nord n’est pas privé d’un bon écran. Au contraire, il tire profit du savoir-faire que la marque a su démontrer ces dernières années. On retrouve la combinaison gagnante de OnePlus: une dalle OLED aux couleurs souvent justes -qu’on peut par ailleurs paramétrer pour un résultat encore plus naturel- et une fréquence d’affichage de 90 Hz, soit 90 rafraîchissements d’image par seconde. La luminosité du OnePlus Nord est excellente, facilitant l’usage en extérieur.

Le OnePlus Nord
Le OnePlus Nord © OnePlus
  • Un tarif accessible

Bien loin du OnePlus 8 Pro, dont le tarif a initialement frôlé les 1000 euros, le OnePlus Nord est disponible à seulement 399 euros. Un rapport qualité-prix notable, qui fait de lui un rival de taille face à l’iPhone SE (à partir de 489 euros). OnePlus a la bonne idée d’intégrer un écran non incurvé, à la différence de ses derniers modèles. Le Nord aura donc probablement une meilleure résistance dans le temps, et sera plus aisé à réparer.

  • Un format équilibré

Le OnePlus Nord est légèrement plus petit que les autres smartphones de la marque, avec une diagonale d’écran de 6,44 pouces. Une taille largement suffisante pour profiter d’une vidéo dans les transports, mais qui permet également de rendre l’appareil plus compact et plus léger, avec 184g sur la balance (contre 199g pour le OnePlus 8 Pro). Le Nord reste toutefois dans la catégorie des grands formats.

Le OnePlus Nord
Le OnePlus Nord © OnePlus
  • La meilleure interface Android

L’ergonomie logicielle est également l’une des grandes spécialités de OnePlus, qui a toujours mis un point d’honneur à proposer une interface épurée, dépourvue d’applications partenaires -de publicité, en somme - à quelques exceptions près (dont Facebook et Netflix). Tandis que la plupart des fabricants de smartphones Android développent leurs propres applications d’appel et de messagerie, OnePlus laisse carte blanche à Google. Le OnePlus Nord repose donc en grande partie sur l’univers applicatif du géant américain.

  • De bonnes performances

Le OnePlus Nord n’est pas équipé du processeur le plus puissant du marché, mais bénéficie cependant d’une puce de très bonne facture, fournie par l’Américain Qualcomm. Elle est associée à 8 ou 12 Go de mémoire vive, selon les versions. Grâce à l’interface logicielle épurée et à son écran 90 Hz, le smartphone est l’un des plus agréables à utiliser au quotidien en raison de son extrême fluidité. Il propose par ailleurs une autonomie satisfaisante, supérieure à celle de l’iPhone SE.

  • Compatible 5G

Malgré l’absence de réseau 5G en France et un déploiement qui s’annonce lent et long, le OnePlus Nord est déjà paré pour cette nouvelle génération de télécommunications. Tandis que la plupart des fabricants facturent une centaine d’euros l’intégration d’une puce 5G, le fait d’y avoir droit avec un mobile à moins de 400 euros est très appréciable.

Les faiblesses du OnePlus Nord

  • Une qualité photo perfectible

Malgré le discours marketing de OnePlus, qui évoque un quadruple appareil photo au dos du mobile, ce ne sont en réalité que deux modules caméra qui feront l’essentiel du travail. Ils sont complétés par un capteur de profondeur, censé améliorer la vitesse de mise au point et un capteur macro, pour les photographies en très gros plan.

Photo prise avec le OnePlus Nord
Photo prise avec le OnePlus Nord © BFMTV.COM

Au quotidien, on profitera surtout du capteur principal de 48 mégapixels, avec une double stabilisation (optique et électronique). Dans de bonnes conditions lumineuses, les clichés sont d’excellente facture, avec une qualité comparable à celle de mobiles bien plus onéreux. Comme on pouvait s’y attendre, cette qualité chute à mesure que la lumière se fait rare. Le principal écueil étant le lissage trop important des textures, que l’on regrette bien souvent chez les fabricants chinois.

Photo prise avec le OnePlus Nord
Photo prise avec le OnePlus Nord © BFMTV.COM

Le OnePlus Nord est par ailleurs équipé d’un module caméra ultra grand angle, plutôt adapté aux photos de paysages et dont la qualité se situe entre le moyen et l’acceptable. Ce qui, à ce prix, n’est déjà pas mal et qui conviendra à ceux qui se contentent de partager leurs clichés sur les réseaux sociaux.

  • Pas de résistance à l’eau

Probablement pour des raisons économiques -la certification de résistance à l’eau est très coûteuse, OnePlus n’assure pas que son mobile résistera à une chute dans de l’eau douce. Il faudra donc y faire davantage attention.

Conclusion

Après avoir gonflé ses prix au cours des derniers mois, OnePlus prouve que ses équipes sont toujours capables de livrer des mobiles performants, séduisants et qualitatifs à un prix très serré. A moins de 400 euros, rares sont les smartphones aux performances aussi équilibrées, tout en étant prêts pour la 5G. A 489 euros, l’iPhone SE se présente comme une alternative plus coûteuse, moins endurante, et avec un écran plus modeste. Le smartphone d’Apple a pour lui d’intégrer le processeur mobile le plus puissant du marché et une durabilité probablement plus importante grâce à des mises à jour pendant cinq ans. L’autre rival du OnePlus Nord est le Pixel 4a de Google, au format bien plus compact, disponible le 1er octobre à 359 euros.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech