BFM Tech

Piratage: Snapchat nie toute responsabilité dans la fuite de photos privées

L'application Snapchat, qui permet d'envoyer des photos éphémères, a été piratée

L'application Snapchat, qui permet d'envoyer des photos éphémères, a été piratée - Capture d'écran SnapChat

Après iCloud il y a quelques semaines, c'est au tour de l'application Snapchat, très populaire, qui a été piratée. Résultat: des dizaines de milliers de fichiers ont fuité sur Internet. Mais Snapchat refuse d'être montré du doigt.

Des photos intimes diffusées sur le Web alors que Snapchat promet justement de faire disparaître les clichés normalement éphémères postés via son application... Après iCloud il y a quelques semaines, Snapchat a également été la cible d'un piratage qui a permis la fuite et la diffusion de dizaines de milliers de fichiers. 

Environ 100.000 photos et vidéos échangées via Snapchat ont ainsi été volées par des hackers qui s’en sont vantés sur le forum anonyme 4chan, avant de prouver leurs dires en publiant quelques extraits de photos plutôt intimes, la majorité de jeunes filles en petites tenues. 

Snapchat accuse "une application tiers"

Mais dimanche, Snapchat a estimé qu'il n'était pour rien dans cette fuite, comme l'a repéré 01net. "Les serveurs de Snapchat n’ont pas été touchés, ils ne sont pas à l’origine de cette fuite", a souligné Snapchat. Réfutant totalement un problème de sécurité, un porte-parole a expliqué ce week-end que la responsabilité repose totalement sur "l’utilisation d’applications tierces."

Il rappelle également que cette pratique est "formellement interdite dans nos conditions d’utilisation, justement parce que cela remet en question la sécurité de nos utilisateurs." Une manière de rejeter la faute sur les éditeurs de ces applis ainsi que sur les utilisateurs.

Rappelons toutefois aux utilisateurs de Snapchat qu’une capture d’écran permet de conserver, en toute discrétion, une image supposée rester éphémère...

S. C.