BFM Tech

Follower, l'appli qui permet de se faire suivre… au sens propre

-

- - CC, Mark Vegas (Flickr)Mark VegasMark Vegas

Follower est une application qui permet de solliciter une personne étrangère pour se faire suivre à la trace durant toute une journée.

Et si nos followers sur les réseaux sociaux devenaient réels? C'est à partir de cette question que l'artiste Lauren McCarthy a décidé de créer l'application Follower. Derrière ce nom qui fait référence à Twitter, Facebook ou Instagram se cache en fait un service qui ne fait pas vraiment dans la révolution technologique : chaque utilisateur se fait suivre dans la rue par un inconnu durant une journée. Pour ce faire, son smartphone lui communique en temps réel sa position géographique. Une fois l'opération terminée, il reçoit une photo de lui, prise par le suiveur. Un principe qui a surtout vocation à faire réfléchir sur notre usage des réseaux sociaux.

"J'ai beaucoup réfléchi à la raison pour laquelle nous voulons accumuler des followers et ce qu'ils signifient pour nous" confie Lauren McCarthy à Fast Compagny. Sa créatrice affirme d'ailleurs voir son application Follower comme une performance artistique. Jusqu'à maintenant, c'est elle-même qui s'occupe de suivre les utilisateurs dans les rues de New York, seul endroit où le service est proposé pour le moment. Elle compare l'expérience au fait de suivre quelqu'un sur Instagram. "Parfois, j'ai presque l'impression que la personne m'offre un spectacle", admet-elle. 

Mais au moment de faire valider l'application sur son store, Apple a eu quelques réticences. Sa crainte était de diffuser un service incitant au harcèlement. L'application a finalement été validée pour iOS - une version Android est à venir - dans la mesure où c'est l'utilisateur lui-même qui demande à être suivi et qu'il peut stopper l'expérience à tout moment.

La question de la frontière entre respect de sa vie privée et partage de son intimité avec des inconnus se transpose donc dans le monde réel. Pour participer, il faut remplir un questionnaire afin d'exposer ses motivations. Tous les candidats ne sont pas retenus. Pour ceux qui désirent passer de l'autre côté du miroir, il est également possible de devenir suiveur

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech