Le règlement est entré en application le 25 mai.
 

Par des mails, fax ou panneaux publicitaires, une nouvelle catégorie d'escrocs tire profit des craintes suscitées par le règlement général sur la protection des données. 

Votre opinion

Postez un commentaire