Reconnaissance faciale: Microsoft pointé du doigt pour ses liens avec une université militaire chinoise

Le Financial Times a mis la main sur des papiers de recherche de Microsoft cosignés par des chercheurs affiliées à une université chinoise gérée par l'armée.
 

Microsoft a mené des recherches liées à la reconnaissance faciale avec des universitaires chinois affiliés à un établissement militaire, d'après le Financial Times. Dans le pays, cette technologie se développe sans cadre éthique aucun.

Votre opinion

Postez un commentaire