Deux lycées du Sud testent un dispositif de reconnaissance faciale pour contrôler l'entrée des élèves.
 

Pour mieux contrôler l'entrée des élèves, deux lycées du Sud de la France testent des portiques dotés d'une technologie de reconnaissance faciale. Un recours vient d'être déposé auprès du tribunal administratif de Marseille pour "faire barrage à la surveillance biométrique".

Votre opinion

Postez un commentaire