BFM Business

Pannes, retards... comment la SNCF va faire pour mieux informer les voyageurs

La start-up MyTechTrip a développé un logiciel qui gère la diffusion en temps réel, d'informations sur les conséquences d'incidents ou d'événements affectant le réseau de transport.

La start-up MyTechTrip a développé un logiciel qui gère la diffusion en temps réel, d'informations sur les conséquences d'incidents ou d'événements affectant le réseau de transport. - Pascal Pavani-AFP

La PME Mytechtrip a été retenue par la SNCF. Elle va lui fournir son outil de gestion centralisée des alertes voyageurs, qui seront diffusées en quasi temps réel sur les écrans à quai, mais aussi sur les smartphones et les réseaux sociaux.

Ce sont sur les épaules d'une jeune entreprise technologique que repose en partie le futur système d'alertes temps réel des voyageurs de la SNCF. L'entreprise ferroviaire a fait de l'information voyageurs un de ses piliers depuis la grave crise provoquée à la gare Montparnasse à Paris en juillet 2017 par la panne d'un poste d'aiguillage bloquant les trains à quai. L'information sur les moyens de transport alternatifs avait été défaillante, les panneaux en gare contredisant les informations de l'application mobile.

Pour y remédier, la start-up Mytechtrip a été choisie à la suite d'un appel d'offres de la SNCF portant sur la fourniture "d'un outil permettant de produire et de diffuser des informations conjoncturelles à destination des clients et des partenaires internes et externes au travers de différents médias".

Le logiciel MyMoov se greffe sur le système de la SNCF

Seule PME retenue face à quatre grandes entreprises, cette société marseillaise d'une quinzaine de salariés fournira sa solution logicielle MyMoov, "fruit de six ans de développement" explique Cyril Labi, son PDG et fondateur. Cet outil informatique rend lisibles et intelligibles les messages techniques bruts qu'il récupère des systèmes informatiques du transporteur traitant les incidents, pour les diffuser aux voyageurs sur différents médias.

"En cas d'événements impondérables, les agents chargés d'informer les voyageurs étaient contraints dans l'urgence de rédiger les alertes de manière séquentielle pour les diffuser sur plusieurs médias" explique Cyril Labi. Pour éviter ces saisies manuelles, sources d'incohérence, le logiciel de MyTechTrip gère des scénarios d'évènement prédéfini avec diffusion, en quelques secondes, d'alertes (après vérification humaine) sur les écrans des quais, les smartphones des voyageurs ou les réseaux sociaux.

La solution est opérationnelle à la RTM de Marseille

La solution sait aussi gérer l'envoi de messages évoluant avec la "vie" de l'incident. Par exemple, elle pourra orienter les voyageurs affectés par un incident durable, vers des transports de substitution adaptés à la situation locale (bus, métro, tram) ou informer des délais d'attente des trains retardés.

MyMoov, qui doit être opérationnel en avril 2019 à la SNCF, a été déjà été déployé à la RTM (Régie des transports de Marseille), la société qui exploite les réseaux (métro, bus, tramway) de la cité phocéenne. D'autres contrats sont en cours de négociation avec des exploitants de transport en France et des contacts avec leurs homologues étrangers ont été établis en Europe, selon Cyril Labi.

Frédéric Bergé