BFM Tech

Voici la première musique composée par l'intelligence artificielle de Google

-

- - Google

Ces 90 secondes de mélodie ne sont pas très convaincantes... mais donnent un exemple de création artistique générée par une machine.

Est-ce que les machines sont capables de devenir des artistes? C’est la question à laquelle tente de répondre Google avec Magenta, un projet d’intelligence artificielle pour la création artistique allant de la peinture à la musique. Magenta utilise le moteur d’intelligence artificielle TensorFlow, que Google a créé et surtout rendu disponible à n’importe quel programmeur fin 2015. Et La première création de la machine est là, il s'agit d'une mélodie au piano, conçue à partir de quatre notes.

A l’écoute, l’œuvre fait penser à une sonnerie d’un vieux téléphone Nokia... Une rythmique a été ensuite ajoutée par des humains pour la rendre plus attractive. Les chercheurs n’ont pas donné beaucoup d’informations sur la phase d’apprentissage qui a précédé la génération de ce morceau de 90 secondes. Ils ont juste indiqué avoir utilisé des fichiers musicaux MIDI, un format utilisé dans l’informatique musicale. Néanmoins, il s’agit ici d’une création originale et non d’un outil de copie de style comme le Continuateur développé en 2014 par le français François Pachet.

Magenta a également fait l’objet d’une démonstration lors du Moogfest, un festival de musique et de technologie qui s’est déroulé fin mai aux Etats-Unis.

Afin de mieux partager les résultats des recherches, Magenta dispose désormais d’un site Web avec un forum de discussions. Selon Douglas Eck, un des chercheurs du projet au sein de Google Brain (l’équipe dédiée à la recherche sur l’intelligence artificielle), les machines avaient déjà été utilisées pour analyser du contenu (par exemple pour la traduction et la reconnaissance vocale) mais pas encore pour en créer. C'est donc chose faite.

Au delà de cette première création, le projet Magenta a pour ambition de fédérer une communauté de chercheurs, de programmeurs, mais aussi d’artistes. Pour commencer, Google a doté Magenta d’outils open source pour générer de la musique et de la vidéo, mais les chercheurs envisagent d’étendre par la suite leurs travaux à la peinture et à l’écriture.