BFM Business

Twitter : vous aurez bientôt vraiment 140 signes pour vous exprimer

-

- - AFP

D’ici quelques semaines, le service de micro-blogging devrait arrêter de comptabiliser les liens et images dans les 140 signes qu’il nous attribue pour communiquer. Un moyen d’assouplir la communication sans revenir sur son identité.

140 signes, pas un de plus, mais surtout pas un de moins ! Dans les deux prochaines semaines, Twitter devrait mettre en place une nouvelle méthode de comptabilisation des caractères que vous saisissez dans vos messages sur le site de microblogging.

Actuellement, ajouter un lien ou une image dans un tweet peut réduire le nombre de signes qui vous restent pour vous exprimer. Ainsi, un lien peut occuper jusqu’à 23 espaces, même si Twitter l’a raccourci. On peut donc être parfois tenté de se censurer ou de ne pas partager de contenus.

Faciliter le partage

Mais à en croire Bloomberg, d’ici peu, les liens et images ne seront plus décomptés du total de 140 signes. Un assouplissement qui devrait faciliter l’expression et les commentaires, mais qui est très certainement pensé pour encourager le partage de contenus : Gif, vidéo, articles, etc.

Comme de nombreux services en ligne, Twitter mise beaucoup sur les contenus vidéos. Ainsi, la société de Jack Dorsey a dépensé 10 millions de dollars plus tôt cette année pour pouvoir diffuser en direct dix matches de football américain de la saison 2016. Selon Bloomberg, le service serait en cours de négociation avec d’autres producteurs de contenus et ayants-droits pour diffuser d’autres évènements sportifs, politiques ou de divertissements.

Une limite historique

La limite de 140 signes avait été remise en cause en début d’année, lorsque que Jack Dorsey, le PDG de Twitter revenu aux affaires, avait annoncé réfléchir à repenser son service, en permettant notamment de poster des messages de 10 000 caractères. La communauté s’était dressée contre cette décision avec toute la verve moqueuse dont elle peut faire preuve.

Devenue une véritable signature qui distingue Twitter des autres services, cette limite des 140 signes n’a pour autant plus vraiment de pertinence technique. Elle a été instaurée au lancement de Twitter, en 2006, avant que les smartphones ne montent en puissance. Ces 140 caractères permettait d’envoyer les tweets via SMS. Néanmoins, ceux qui aiment jouer avec cette contrainte devrait apprécier ce petit changement qui leur laissera un peu plus de place pour s’exprimer.