BFM Business

Twitter veut connaître les messages que vous n'aimez pas

Les femmes politiques trouvent avec Twitter un important relais d'influence.

Les femmes politiques trouvent avec Twitter un important relais d'influence. - AFP

Twitter offre aux internautes un nouvel outil pour indiquer les sujets qui ne les intéresse pas. Il compte s'en servir pour améliorer leur fil d'actualité.

Les aficionados de Twitter s’adonnant à leurs gazouillis depuis un appareil sous iOS ont peut-être remarqué l’apparition depuis quelques jours d’une nouvelle entrée: "Je n’aime pas ce tweet".

Accessible depuis la flèche en haut à droite des messages, cette option s’ajoute aux plus traditionnels "Partager via", "Signaler le tweet" et aux options permettant de suivre ou bloquer un autre utilisateur. La nouvelle entrée semble destinée à améliorer l’algorithme de Twitter chargé de proposer des messages à l’internaute en fonction de ses goûts.

-
- © -

Questionné par Buzzfeed, un porte-parole du site de microblogging a renvoyé vers le support qui comporte une entrée consacrée à cette nouvelle option. Elle indique clairement que Twitter pourra "utiliser cette information pour optimiser et personnaliser" l’expérience de l’internaute.

Depuis le mois de février, Twitter a mis en place un "fil d’actualité amélioré" privilégiant la présentation de tweets choisis par un algorithme plutôt qu’une présentation chronologique. Les internautes avaient la possibilité de désactiver cette nouvelle fonction mais, selon Twitter, seuls 2% de sa base d’utilisateurs ont préféré repasser à la version chronologique.

Ce nouvel outil montre donc que le rôle de la machine dans l’organisation de ce qui est proposé aux internautes va encore s’accroître.