BFM Tech

Transpod, l’autre start-up qui veut créer le premier train supersonique Hyperloop

La start-up canadienne Transpod s'est lancée dans le projet Hyperloop en 2015.

La start-up canadienne Transpod s'est lancée dans le projet Hyperloop en 2015. - Transpod

La société canadienne rivalise avec deux autres concurrents plus anciens pour réaliser le premier train supersonique imaginé par Elon Musk. Elle expose son concept jusqu’à ce soir au salon InnoTrans de Berlin.

Berlin est le théâtre d’une guerre de communication sans merci depuis deux jours sur le salon mondial du transport ferroviaire InnoTrans. Trois sociétés s’y affrontent, ambitionnant chacune de réaliser la première le train supersonique rêvé par l’homme d’affaires Elon Musk.

Parmi elles, la start-up Transpod qui fait figure d’inconnue face à Hyperloop Transportation Technologies (HTT) et Hyperloop One. Aux visiteurs qui passent sur son stand, elle propose d’utiliser un casque de réalité virtuelle pour emprunter le train du futur.

L'intérieur d'une cabine du projet Transpod.
L'intérieur d'une cabine du projet Transpod. © Transpod

Transpod vise une commercialisation en 2020

Cette société canadienne créée en 2015 a été rejointe il y a quelques mois par groupe français Mersen, industriel expert en solutions à base de graphite. Elle est dirigée par le Français Sébastien Gendron et travaille sur la faisabilité du projet avec l’Université de Toronto et Transport Canada. Elle affirme avoir conçu un prototype de taille réelle et espère pouvoir commercialiser sa solution d’ici trois à cinq ans et dans un premier temps en se focalisant sur le transport de fret avec des trajets de 400 à 800 kilomètres selon l’AFP.

Transpod vient de dévoiler deux vidéos. La première montre le design extérieur de la capsule avec un moteur linéaire à induction, un compresseur axial à plusieurs étages et une cloison étanche à la pression. Le design a été réalisé avec le cabinet d’architecture CoeLux.

La seconde se concentre sur l’intérieur des cabines. Avec des catégories classiques comme des classes éco et affaire ou plus originales, avec des regroupements « famille » ou « travail ».

Transpod doit maintenant trouver des investisseurs. D’où sa présence à Berlin. Ses rivaux sont plus avancés. HTT travaille toujours sur une liaison Bratislava-Vienne pour 2019 avec la Slovaquie et cherche d’autres villes européennes partenaires. Hyperloop One, qui compte la SNCF comme investisseur, a procédé à sa première expérimentation au mois de mai dernier dans le désert du Nevada et reste tendue vers une commercialisation en 2020-2021.

Rappelons également qu’Elon Musk et sa société Space X organise toujours un grand concours prévu pour le mois de janvier 2017 où s’affronteront sur une piste d’essai les premiers prototypes de toutes ces start-up, mais également d'étudiants et de chercheurs.

Amélie Charnay