BFM Tech

Téléportation: la nouvelle promesse de la réalité virtuelle ?

La start-up Mimesys propose une plateforme de communication à distance pour visualiser ses interlocuteurs grâce à un casque de réalité virtuelle.

La start-up Mimesys propose une plateforme de communication à distance pour visualiser ses interlocuteurs grâce à un casque de réalité virtuelle. - 01net.com

Communiquer à distance en visualisant ses interlocuteurs comme s'ils étaient dans la même pièce: voici la solution proposée par la start-up française Mimesys. Microsoft travaille sur un projet similaire et des chercheurs analysent déjà les conséquences neurophysiologiques d’une telle expérience.

"Téléportation demandée". Dans la série Star Trek, les personnages se transportent aisément d’un endroit à un autre dans l’espace. Ce n’est plus aujourd’hui tout à fait de la science-fiction grâce à plusieurs initiatives. Nous vous parlions il y a peu du nouveau projet de recherche de Microsoft : l’Holoportation. Une sorte de Skype du futur permettant d’interagir avec des interlocuteurs à distance comme s’ils étaient à côté de vous, via le casque de réalité mixée Hololens.

La start-up française Mimesys a développé une plateforme de communication pour les entreprises qui fonctionne sur le même principe. Le dispositif était présenté le week-end dernier sur le salon Laval Virtual. Il nécessite une caméra dotée d'un capteur de profondeur, un casque de réalité virtuelle et un ordinateur. Lors de notre essai, nous étions donc filmés par un Kinect et pourvus d’un casque HTC Vive pour visualiser notre propre avatar.

Le flux vidéo est compressé en Full HD et reconstitué ensuite en 3D par un algorithme pour être visualisé par notre interlocuteur et inversement. Une solution de streaming permettant d'atteindre un faible temps de latence : de l’ordre de 50 ms.

Des réunions et des entretiens d'embauche en VR

Si la qualité de représentation de notre avatar laissait encore à désirer (qualité moyenne de l’image et contours mal définis) au cours de notre test, le concept nous a paru très séduisant. "Pour le moment, nos clients sont des ingénieurs, des architectes, ou bien travaillent dans l’immobilier", nous a confié Rémi Rousseau, le cofondateur de Mimesys. "Mais demain, on peut imaginer que des réunions ou des entretiens d’embauche pourront se dérouler de cette manière. Et pourquoi pas aussi les communications entre particuliers ?".

Les jeux vidéo ne sont pas épargnés par le phénomène de la "téléportation" puisqu'ils intègrent depuis longtemps les avatars des gamers. Mais des sociétés tentent maintenant de les rendre plus réalistes grâce à de nouvelles solutions de scan 3D comme celle de la start-up Uraniom. Les situations où nous serons confrontés à notre propre avatar vont donc se multiplier.

Et si la téléportation avait des effets thérapeutiques ?

Cette problématique intéresse déjà les chercheurs. Des scientifiques de Paris VIII (IDEI CreaTIC) et du Collège de France viennent ainsi de lancer le dispositif expérimental et pluridisciplinaire Devenez Avatar, également présenté à Laval Virtual, pour étudier notamment les conséquences neurophysiologiques de ce type d’expérience. L’hypothèse est que cela provoquerait un état de "sortie de corps" et de dédoublement, ouvrant la voie à des possibilités thérapeutiques nouvelles pour soigner des troubles du comportement comme les addictions. Mais avant de le prouver, il faut en passer par des analyses précises.

L’idée est donc de proposer à des volontaires de se mettre devant un fond vert et de se munir d’un casque de réalité virtuelle pour visualiser leur propre image en train de voler en VR. Des mesures physiologiques seront réalisées avant, pendant et après l’expérience. Avec l'espoir d'aboutir à des protocoles cliniques.

Amélie Charnay