BFM Tech

Pokémon Go enfin disponible en France

Après de longues semaines d'attente, et alors que le jeu était déjà disponible dans d'autres pays ou en contournant certaines règles, l'application qui rend tout le monde fou est officiellement sortie en France depuis ce dimanche matin. Une arrivée qui a provoqué une véritable cohue - électronique - pour pouvoir être téléchargée.

C'est un véritable événement, tant le phénomène a pris une dimension colossale à travers le monde. Longtemps attendu, et repoussé à de maintes reprises en France, Pokémon Go est disponible depuis ce dimanche matin pour tous les utilisateurs hexagonaux, qu'ils soient sur IOS ou Android.

Une sortie qui n'a évidemment pas échappé aux fans de la célèbre franchise, les difficultés pour télécharger - voire même simplement trouver l'application sur la version française de l'AppStore - étant nombreuses depuis que le jeu est arrivé chez nous. De quoi provoquer une véritable douche froide pour certains.

Une sortie repoussée plusieurs fois

Tout d'abord lancé aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande, et en Australie, le jeu a connu un succès phénoménal en très peu de temps. Du coup, énormément d'impatients du monde entier ont alors rusé, pour pouvoir goûter aux joies de Pokémon Go avant même que le jeu ne sorte officiellement chez eux.

Mais alors que l'application est sortie de manière progressive dans plus d'une trentaine de pays, chez nos voisins suisses et belges notamment, la France faisait encore figure d'oubliée. A cette attente insoutenable est venue s'ajouter l'horreur de l'actualité: prévu un temps pour sortir le 15 juillet, l'arrivée du jeu vidéo en réalité augmentée aurait finalement été encore repoussée à la suite de l'attentat de Nice, le soir du 14-Juillet. Jusqu'à ce dimanche 24 juillet, qui signale le coup de départ officiel de la chasse aux Pokémon en France.

En France, les autorités s'inquiètent

L'arrivée de Pokémon Go inquiète les forces de l'ordre et les pompiers de Paris qui disent aux joueurs: ne risquez pas votre vie pour gagner.

Traverser la rue sans regarder, jouer au volant de sa voiture ou de son deux-roues: la Pokemon-mania rend accro les fans du monde entier, qui prennent tous les risques pour attraper Pikachu et consorts.

"C'est un jeu sympa mais il y a eu apparemment pas mal d'accidents signalés dans le monde, des gens qui se mettent en danger pour attraper des Pokemon, se jettent dans les rivières ou au milieu de la route. En tant que secouristes, ça nous inquiète", a dit ce vendredi à l'Agence France-Presse (AFP) le capitaine Guillaume Fresse, un des porte-parole de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP).

Des appels à la prudence

Les pompiers de Paris ont donc diffusé sur Twitter et Facebook une photo de ces petites créatures nées au Japon il y a vingt ans et conseillant "Attrapez-les tous mais pas n'importe comment!".

Les gendarmes aussi ont appelé à la prudence, s'adressant aux "dresseurs Pokemon" sur Twitter pour demander aux conducteurs de ne pas jouer au volant et aux piétons de "redoubler d'attention", un message retweeté plus de 9.000 fois.