BFM Tech

La voiture de Google n'aura pas besoin de prise pour se recharger

Les Google Car autonomes pourraient bientôt ne plus avoir besoin de se brancher au secteur pour se recharger...

Les Google Car autonomes pourraient bientôt ne plus avoir besoin de se brancher au secteur pour se recharger... - -

Pas de volant, pas de pédale, pas de conducteur et... pas de prise électrique. Google testerait des technologies de chargement sans-fil pour les batteries de ses voitures autonomes afin qu’elles puissent rouler en permanence, sans aucune intervention humaine.

Une voiture autonome électrique qui sillonne les rues pour transporter des personnes et qui se recharge toute seule, de telle sorte qu’aucun humain n’a besoin de la brancher à une borne quand ses batteries sont à plat? L’idée n’est pas complètement nouvelle, mais il semblerait que Google ait décidé de passer du stade de projet à celui de l’application.

Deux voies vers le futur

Un document de la FCC -le gendarme américain des télécoms- rempli par la société de Mountain View, indique que ses ingénieurs seraient en train de définitivement couper le cordon. Ils expérimenteraient deux systèmes de chargement sans contact pour les voitures bulles autonomes. Le premier, mis au point par Hevo Power, une start-up new-yorkaise, aurait été déployé sur le campus de Google X en février 2015. Le second, conçu par Momentum Dynamics, basé près de Philadelphie, serait arrivé en juillet.

Les deux systèmes utilisent un émetteur intégré au sol qui recharge la voiture grâce à une technologie d’induction par résonance magnétique, quand celle-ci stationne au dessus. Encore faut-il, évidemment, qu’elle soit équipée d’un récepteur sous son plancher. Le système de Hevo Power peut fournir jusqu’à 1,5 Kilowatt, tandis que celui de Momentum Dynamics vante un maximum de 200 Kilowatts. Andy Daga, le PDG de Momentum Dynamics, indiquait à IEEE Spectrum que la technologie développée par son entreprise permet de recharger les batteries d’un bus en l’espace de quelques minutes.

Un changement d’importance

Dans un premier temps, les voitures autonomes de Google pourraient venir se garer sur une place équipée de chargeur entre deux courses. A terme, ce genre de système pourrait être intégré aux routes elles-mêmes, afin que les voitures se rechargent en permanence et puissent fonctionner sans interruption.

Ces deux solutions pourraient en tout cas avoir un effet immédiat sur les voitures qui n’auraient plus besoin de batteries aussi grosses. Les véhicules autonomes pourraient alors être plus légers, donc consommer moins d’énergie pour se propulser. Sans compter qu’une fois réduit l’espace requis pour les batteries, le design des voitures pourrait se libérer de certaines contraintes.