BFM Tech

La NASA rêve d’envoyer des humanoïdes sur Mars

-

- - -

L’agence a sélectionné deux groupes de chercheurs pour plancher sur le prototype de robot Valkyrie. Il pourrait être utilisé dans l’une des prochaines missions spatiales pour suppléer les astronautes dans des situations extrêmes.

La NASA est bien décidée à envoyer des hommes sur Mars d’ici 2030. Et pour aider ses astronautes une fois qu’ils auront atteint la planète rouge, elle compte sur l’aide du robot humanoïde R5, répondant aussi au doux nom de Valkyrie. Aperçu lors de la compétition robotique de la DARPA dès 2013, ce colosse de 125 kilos pour 1,9 mètre de hauteur se distingue par son revêtement blanc immaculé et son look un peu Terminator. Il a été conçu par le Centre spatial Johnson, en collaboration avec l’Université du Texas. Il embarque une grosse batterie dans son dos et toute une série de capteurs et de caméras.

Pour le moment, ce n’est encore qu’un prototype initialement développé pour porter secours dans des zones sinistrées. Mais l’agence spatiale américaine espère le tester lors de prochaines missions spatiales. Il pourrait ainsi être envoyé en éclaireur pour épargner les hommes ou officier comme assistant.

Dans ce but, l'agence met en compétition deux équipes d’universitaires : le MIT de Cambridge et l’Université Northeastern de Boston. Elles ont d'ailleurs été sélectionnées à l’issue du challenge de la DARPA. Chacune d’entre elles recevra 500 000 dollars sur deux ans, avec l’accès aux labos et le support technique de la NASA. Elles finiront par s’affronter au cours de la compétition Space Robotics Challenge qui comportera deux sessions : la première, virtuelle, reposera sur des simulations robotiques, la seconde, physique, verra s’opposer sur le terrain les deux versions améliorées de Valkyrie.

Amélie Charnay